Crédit : Pixabay.

L’affaire du Batterygate des iPhone hante toujours Apple

Un militant des droits du consommateur réclame 900 millions de livres sterling de dommages et intérêts à la Pomme.

Début janvier 2017, cela avait fait l’effet d’une petite bombe. Suite à la mise à jour iOS 10.2.1 sur iPhone, nombreux sont les utilisateurs à s’être plaints auprès de la Pomme après avoir constaté une nette diminution des performances de leur ancien smartphone.

Après moult rebondissements et assignations en justice contre Apple de la part d’associations de consommateurs, Tim Cook et sa bande devaient probablement penser que le plus difficile était derrière eux.

Justin Gutmann, un militant britannique des droits des consommateurs, vient en effet de déposer plainte contre Apple et réclame la bagatelle de 878 millions d’euros de dommages et intérêts pour les clients “qui ont été induit en erreur par Apple qui a dissimulé un outil dans les mises à jour logicielles, ralentissant leurs appareils jusqu’à 58 %”.

Pour rappel, les iPhone possédant une ancienne batterie s’éteignaient parfois de manière impromptue. Pour éviter un tel désagrément, Apple les avait mis à jour, empêchant qu’ils s’éteignent en ralentissant leurs performances.

Une soixantaine de recours ont été entamés contre Apple depuis le début du scandale, il y a cinq ans. Certains sont toujours en cours en France, tandis que la Pomme a été condamnée à diverses amendes, en Italie et aux États-Unis notamment.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.