Grâce à elle, vous seriez en mesure de vous tirer des situations les plus épineuses.

L’iPhone 13 approche tout doucement et les rumeurs l’entourant se font de plus en plus nombreuses. Parmi celles-ci, une du journaliste Mark Gurman de Bloomberg fait grand bruit. En effet, elle fait état de la capacité de l’iPhone 13 à passer des appels et envoyer des messages … grâce aux satellites !

La fonctionnalité servirait principalement aux utilisateurs se retrouvant dans une situation de danger et sans réseau cellulaire. L’iPhone serait alors capable de se connecter aux satellites qui orbitent autour de la Terre et d’envoyer un bref message ou appel aux services de secours.

La fonction marcherait tout aussi bien pour les messages que les appels. Dans l’app Messages, un service appelé “Emergency Message via Satellite” permettrait d’envoyer un message via les satellites. Ce service intègrerait donc Messages aux côtés d’iMessage et des SMS, et apparaîtraient en gris au lieu des bulles vertes et bleues habituelles.

L’iPhone 13 serait capable de s’en servir

Outre les messages, ce nouveau service d’Apple fonctionnerait également avec les appels. Le but serait alors de signaler plus rapidement les urgences majeures. L’iPhone poserait ensuite quelques questions à l’utilisateur, si une personne est en danger ou si des armes à feu sont impliquées, avant de passer l’appel aux secours.

Sur ce point, la fonctionnalité d’Apple serait très puissante. En effet, en plus de contacter les secours, l’iPhone serait rapidement capable de leur transmettre la localisation de l’utilisateur, sa fiche médicale préalablement remplie dans Santé, mais également les informations d’un proche à contacter. Il faudrait toutefois que certains pays autorisent la communication par satellite, ce qui n’est pas le cas partout.

Mark Gurman le précise bien, la fonctionnalité pourrait ne pas être disponible pour le lancement de l’iPhone 13, qui intègrerait malgré tout le matériel nécessaire à son fonctionnement. En effet, le nouveau flagship d’Apple bénéficierait d’une puce Qualcomm X60 capable de communiquer avec les satellites. La puce fonctionnerait comme le système Starlink d’Elon Musk.

La fonction débarquerait donc sur le nouvel iPhone dans le courant de l’année prochaine.