Apple vient de déposer un nouveau brevet concernant cette technologie optique.

Si le prochain smartphone d’Apple ne marque pas de grande différence par rapport à celui de cette année, son successeur devrait introduire un grand changement. Il est en effet question que l’iPhone 2022 embarque un objectif périscope, lui permettant des zooms optiques 10x.

La firme de Cupertino vient de déposer un nouveau brevet pour une technologie optique appelée « appareil photo plié », dont la description fait fortement penser au principe d’un objectif périscope. La différence est que dans la conception d’Apple, l’objectif intègre deux prismes plutôt qu’un seul.

En procédant de la sorte, Apple pourrait réduire la taille de l’objectif et donc, du socle photo de l’iPhone. L’intérêt des objectifs périscopes est déjà de proposer des zooms optiques importants tout en évitant d’avoir recours à des objectifs longs. En utilisant des prismes ou des miroirs, il est possible de réfracter la lumière à l’intérieur de l’objectif placé verticalement dans l’appareil. De cette manière, on évite d’avoir un objectif épais.

En intégrant deux prismes, la firme à la pomme chercherait à réduire la taille de l’objectif placé verticalement. De cette manière, les entrailles de l’iPhone ne seraient pas trop chamboulées. Évidemment, tout cela ne repose que sur le dépôt d’un brevet, rien ne garantit que les choses se dérouleront de la sorte.

L’analyste spécialisé Ming-Chi Kuo avait pourtant déjà évoqué la possibilité qu’Apple introduise un objectif périscope sur l’iPhone. Ce dernier avait d’ailleurs déjà indiqué que cela ne devrait pas se concrétiser avant l’horizon 2022. Évidemment, si le plan initial d’Apple est bel et bien d’introduire cette technologie optique avec l’iPhone 14, des imprévus pourraient pousser la firme de Cupertino à revoir ses plans.