Le manque de succès du modèle serait évidemment en cause.

À l’automne dernier, Apple a dévoilé quatre modèles d’iPhone 12, dont une version mini censée être la plus abordable. Malheureusement, pour diverses raisons, le succès ne fut pas au rendez-vous. Le manque d’intérêt du public pour ce modèle aurait poussé Apple à stopper sa production, rapporte le cabinet d’études taïwanais TrendForce, histoire de limiter la casse.

Le fait est que l’iPhone 12 mini n’a que peu d’arguments par rapport à son grand frère, l’iPhone 12, voire à son prédécesseur, l’iPhone 11. Le modèle mini dispose en effet d’une batterie inférieure à celle de l’iPhone 12, qui n’est proposé que 100€ plus cher pour un format plus « tendance ». Pareil pour l’iPhone 11 qui dispose d’une autonomie plus importante tout en étant plus abordable. Au final, l’iPhone 12 mini n’est intéressant que pour sa compatibilité 5G, mais à l’heure actuelle, cet aspect n’est pas forcément un argument de taille vu la couverture du réseau.

C’est pourquoi les clients d’Apple auraient boudé ce modèle, lui préférant son grand frère ou son prédécesseur, laissant la firme américaine avec un stock important d’invendus. Pour limiter les frais, l’entreprise à la pomme aurait finalement décidé de stopper la production de l’iPhone 12 mini.

Malgré le flop commercial de ce modèle, Apple prévoirait tout de même de sortir un iPhone 13 mini en septembre prochain, selon la rumeur. Un élément qui a certainement joué dans la décision d’Apple pour stopper la production de l’iPhone 12 mini. Selon l’analyste spécialisé Ming-Chi Kuo, Apple abandonnerait ce format l’année prochaine.