L’assistant vocal d’Apple bénéficiera d’une fonctionnalité grandement attendue : l’utilisation de Siri hors-ligne.

Depuis son arrivée en 2011, Siri aura toujours nécessité une connexion à Internet, que ce soit au Wi-Fi ou aux données cellulaires, pour fonctionner. Ainsi, lorsque nous ne disposions d’aucun réseau, l’assistant personnel était tout simplement inutilisable et nous invitait à nous connecter à Internet afin de pouvoir l’utiliser.

Il semblerait enfin que ce problème ne soit que de l’histoire ancienne. Comme Apple l’a annoncé lors de sa conférence de la WWDC, Siri sera désormais utilisable hors-ligne. Afin de permettre cette nouvelle fonctionnalité, l’iPhone traitera localement les requêtes de Siri, qui ne seront donc plus stockées sur les serveurs d’Apple.

L’intérêt est multiple, puisqu’en plus de permettre aux utilisateurs de bénéficier de Siri là où ils ne peuvent avoir une connexion Internet, cela permettra de considérablement augmenter le temps de réponse. En effet, puisque les échanges seront stockés sur l’iPhone, Siri n’aura plus à attendre le retour des serveurs d’Apple pour répondre à son utilisateur. De plus, le stockage des données sur l’iPhone apporte une couche de confidentialité supplémentaire non-négligeable, puisque les employés d’Apple n’auront plus accès aux requêtes de l’utilisateur. “Cela répond au plus grand problème de confidentialité qui est reproché aux assistants vocaux, à savoir l’enregistrement audio indésirable”, a déclaré le groupe américain lors de sa conférence.

Evidemment, rendre Siri disponible hors-ligne entraîne une perte de fonctionnalités non négligeable. Il ne sera par exemple plus possible de faire une recherche sur Internet via Siri ou de contrôler HomeKit, les deux fonctions nécessitant logiquement une connexion Wi-Fi ou cellulaire.

Si Apple semble enfin vouloir améliorer Siri, celui-ci reste malgré tout fort en retard par rapport à la concurrence. En effet, Google Assistant et Alexa restent malgré tout bien plus performant que Siri. Le traitement des requêtes en local est d’ailleurs proposé par Google depuis 2019 pour Google Assistant.