Une manière pour Apple de rendre ses montres connectées toujours plus accessibles. 

À l’heure actuelle, il est possible d’interagir avec son Apple Watch en touchant son écran ou en faisant appel à Siri, mais à en croire un nouveau brevet déposé par Apple, il serait un jour possible d’interagir avec sa montre connectée grâce à son souffle.

Le brevet repéré par Patently Apple dépeint une situation dans laquelle le porteur de l’Apple Watch recevrait un appel téléphonique, alors que ses deux mains sont prises. Avec les montres pommées actuelles, les utilisateurs sont obligés de libérer leurs mains pour pouvoir interagir physiquement avec leur montre connectée. Or, selon le brevet d’Apple, dans un avenir plus ou moins proche, les utilisateurs pourraient simplement lever leur poignet et souffler sur leur montre connectée pour répondre à un appel.

Il serait également possible de rejeter les appels par un simple souffle ce qui peut effectivement s’avérer pratique dans certaines situations. On peut imaginer que les utilisateurs pourront définir des actions à différents souffles (fort, long, court, etc.).

Le concept semble assez insolite, voire farfelu, mais dans les faits, ce n’est pas quelque chose de nouveau. La Nintendo DS proposait déjà ce type de fonctionnalité. Plus récemment, la manette de la PS5, la DualSense, est elle aussi compatible avec ce type d’interaction. Mais il est vrai que ça serait la première fois que la fonctionnalité serait intégrée à une montre connectée.

Le microphone de l’Apple Watch pourrait en effet intégrer un système qui lui permettrait de réagir en fonction du souffle de son utilisateur. Reste à voir si le concept imaginé par Apple deviendra un jour réalité. Cela permettrait en tout cas de renforcer l’accessibilité de l’Apple Watch et on sait combien la firme à la pomme met un point d’honneur à rendre ses produits plus accessibles. Cela pourrait effectivement se concrétiser un jour, mais il faudra très certainement se montrer patient.