Mauvaise nouvelle pour les acheteurs européens du futur iPhone 12 : le nouveau smartphone d’Apple sera bien compatible avec les ondes “5G” actuelles, mais pas les ondes millimétriques. 

Vous l’aurez sans doute remarqué au cours de la keynote d’Apple de ce mardi : les nouveaux iPhone 12 arborent une étrange ligne grisée sur leur tranche, juste en-dessous du bouton on/off de l’iPhone. Il s’agit en réalité d’une nouvelle antenne 5G dédiée aux ondes millimétriques. Détail perturbant : ladite ligne grisée n’apparaît pas sur les iPhone vendus sur les boutiques européennes de la pomme. Un “simple détail” pour certains, qui a toute son importance toutefois puisque chez nous, les iPhone 12 ne seront pas réellement compatibles avec la “vraie” 5G.

Rappelons-le, les réseaux 5G actuellement déployés dans plusieurs pays européens comme la France, la Belgique ou l’Allemagne n’exploitent pas encore les ondes millimétriques mais d’anciennes fréquences 2G ou 3G. Elles ne sont pas plus dangereuses que des ondes 4G et reposent d’ailleurs sur la même technologie que la 2G, la 3G ou la 4G. Les débits ne sont pas foufous non plus, puisqu’on se situe un petit cran au-dessus de la 4G+. A l’inverse des ondes millimétriques qui promettent des débits beaucoup plus élevés.

Si, de toute façon, les acheteurs de l’iPhone 12 ne pourront sans doute pas se connecter à un “vrai” réseau 5g avant des années en Europe, on remarquera tout de même que le prix ne varie pas, et ce alors que la conception des deux appareils n’est pas la même sur les deux continents. Le consommateur européen payera donc plein tarif son nouvel iPhone “5G”, qui n’a de 5G que le nom. Pas d’iPhone “future-proof” donc pour les Européens, qui seront comme bien souvent la dernière roue du carrosse.