Broadcom, l’un des principaux fournisseurs d’Apple, aurait confirmé à Reuters le report du lancement de la nouvelle gamme d’iPhone. 

Ca se précise, la nouvelle génération d’iPhone devrait bel et bien être lancée avec un gros mois de retard sur l’agenda, la faute en grande partie à l’épidémie de covid-19 qui a lourdement ralenti les capacités de production d’Apple.

Traditionnellement lancé en septembre, l’iPhone devrait cette année attendre au moins le mois d’octobre avant d’être introduit, probablement dans la seconde quinzaine.

Broadcom l’a confirmé indirectement à Reuters, en précisant que les livraisons de puces cette année seraient retardées.

Selon Reuters, Apple représenterait un quart du chiffre d’affaires de Broadcom. Le géant informatique se fournit auprès de Broadcom pour les puces Wifi.

Selon la dernière rumeur, Apple pourrait commercialiser jusqu’à cinq modèles différents d’iPhone cette année.