Pendant un bref instant, il a été possible de procéder à des paiements directement depuis Fortnite sans passer par l’App Store ce qui n’est pas autorisé par Apple.

Rien ne va plus entre Epic Games, l’éditeur du célèbre Battle Royale, et Apple. Pour contrer la politique d’Apple et la commission que l’entreprise américaine prélève sur l’ensemble des paiements effectués via sa plateforme, Epic Games a mis à jour Fortnite afin de permettre à ses utilisateurs de procéder à des paiements depuis le jeu sans passer par l’App Store.

Un comportement qui n’a évidemment pas plu à la firme de Cupertino qui n’a pas tardé à réagir. Apple a tout simplement supprimé Fortnite de l’App Store pour non-respect des politiques de la boutique d’applications.

« Aujourd’hui, Epic Games a pris la malheureuse décision de violer les directives de l’App Store qui sont appliquées de la même manière à chaque développeur et conçues pour assurer la sécurité du magasin pour nos utilisateurs », indique Apple dans une déclaration faite à The Verge. « En conséquence, leur application Fortnite a été supprimée de la boutique. Epic a activé une fonctionnalité de son application qui n’a pas été examinée ou approuvée par Apple, et ils l’ont fait avec l’intention expresse de violer les directives de l’App Store concernant les paiements via l’application qui s’appliquent à tous les développeurs qui vendent des biens ou des services numériques».

La réponse d’Epic Games ne s’est pas non plus fait attendre puisque l’éditeur a annoncé qu’il déposait plainte contre Apple. « Plutôt que de tolérer cette saine concurrence et de rivaliser sur les mérites de son offre, Apple a répondu [à la mise à jour de Fortnite] en supprimant Fortnite de la vente sur l’App Store, ce qui signifie que les nouveaux utilisateurs ne peuvent pas télécharger l’application, et les utilisateurs qui ont déjà téléchargé des versions antérieures de l’application depuis l’App Store ne peuvent pas le mettre à jour avec la dernière version », lit-on dans la plainte d’Epic Games. L’éditeur poursuit en indiquant qu’Apple abuse de son « pouvoir afin d’imposer des restrictions déraisonnables et de maintenir illégalement son monopole à 100% sur le marché du traitement des paiements via l’application iOS ».

Pour informer ses joueurs de la situation, Epic Games a mis au point une parodie de l’une des publicités les plus célèbres d’Apple. Dans cette version, on peut lire « Epic Games a défié le monopole de l’App Store. En représailles, Apple bloque Fortnite d’un milliard d’appareils. Rejoignez le combat pour empêcher 2020 de devenir ” 1984 “ », en référence au roman dystopique de George Orwell, 1984. Le hashtag FreeFortnite a même été lancé sur Twitter.

Quelles conséquences pour les joueurs ?

Comme l’a indiqué Epic Games dans son communiqué, les amateurs de Battle Royale sous iOS ne pourront plus télécharger l’application. Ceux qui la possédaient déjà pourront toujours l’utiliser, mais ils ne profiteront plus des mises à jour.

Les joueurs qui souhaiteraient être remboursés de certains achats effectués sur l’app devront en faire la demande auprès de l’App Store et non d’Epic Games, assure l’éditeur.

Un cadre particulier

On peut se demander pourquoi Epic Games a décidé de s’en prendre sans prévenir à la politique d’Apple sur l’Apple Store. Le fait est que la commission que s’octroie la firme californienne sur les achats et abonnements effectués sur l’App Store est critiquée depuis longtemps par les développeurs et éditeurs, mais ces critiques se sont renforcées ces derniers mois. Une enquête antitrust a d’ailleurs été lancée par la Commission européenne à la demande de plusieurs éditeurs d’applications. Les autorités américaines s’intéressent également à l’App Store et aux pratiques anticoncurrentielles qui pourraient y être appliquées.

Mais le récent désaccord entre Microsoft et Apple pourrait avoir mis le feu aux poudres. La firme de Redmond a en effet annoncé que son service de cloud-gaming ne verrait sans doute jamais le jour sur l’App Store en raison des politiques qui y sont appliquées. Le règlement de la boutique d’Apple interdit en effet les apps qui donnent accès à des jeux mobiles dont l’éditeur de l’app n’est pas le propriétaire, autrement dit Apple interdit les services de cloud-gaming ce qui implique l’Epic Games Store. L’éditeur a d’ailleurs beaucoup critiqué le positionnement d’Apple sur ce point et à plusieurs reprises.

Difficile de savoir à l’heure actuelle si Epic Games obtiendra gain de cause. Il se peut que Fortnite ne soit plus disponible sur l’App Store pendant un long moment, au moins jusqu’à ce que les différentes enquêtes antitrust aboutissent ce qui pourrait prendre plusieurs années.

Enfin, on notera également que Google a retiré Fortnite du Play Store, mais dans le cas d’Android, le jeu peut toujours être téléchargé sans passer par la boutique d’apps de Google. Il suffit de se rendre sur le site d’Epic Games.