Parmi les applications les plus téléchargées sur smartphones, les applications de météorologie restent tout en haut de la liste des incontournables.

Il existe aujourd’hui une pléthore d’applications de ce type, au contenu et à la qualité variables. Avec l’arrivée de l’été, mieux vaut évidemment prévoir avec la meilleure certitude possible si le soleil sera au rendez-vous pour préparer le barbecue. Pour vous aider à trouver l’application qui vous convient, nous avons dressé une liste des 5 applications météo incontournables sur iPhone!

IRM Météo, l’application officielle belge

S’il y a bien une source officielle et fiable pour les prévisions météos en Belgique, c’est sans l’ombre d’un doute l’Institut royal météorologique, source principale des médias d’information belges. Avec cette application, l’IRM tend à proposer une information sûre et facile d’accès aux utilisateurs.

IRM Météo propose la température actuelle en fonction de votre localisation, un radar des précipitations sur 3 heures ainsi que la météo des 7 prochains jours. Il est également indiqué lex températures minimales et maximales des 15 jours suivants ainsi que les précipitations. L’interface se veut complète et accessible, avec des données relativement fiables. Il est également possible d’ajouter d’autres villes et villages situés dans le Benelux.

Les cartes en direct d’IRM Météo sont plutôt fiables.

La carte des précipitations s’avère étonnement fiable, et prévoir la pluie paraît désormais à la portée de tous. L’application propose également aux utilisateurs d’indiquer leurs observations, et ce dans le but d’ajuster les prévisions en fonction de la réalité du terrain. Un système de notification est disponible avec les avertissements concernant les orages ou du verglas sur les routes.

L’application IRM Météo est disponible gratuitement sur iPhone et iPad.

Météo Belgique, simple mais efficace

Météo Belgique peut s’apparenter à un IRM Météo 2.0. L’interface diffère légèrement, mais les informations fournies sont sensiblement les mêmes : prévisions sur 10 jours, précipitations dans l’heure et radar des précipitations.

L’application propose en revanche plusieurs autres ajouts fort utiles. On notera par exemple un système d’alerte des orages. Si un orage s’approche trop de votre position, vous recevrez ainsi une notification. Les grandes villes du pays sont quant à elle plus amplement décrites, sous forme de stations. Une photo prise en temps réel par une caméra dans ladite ville est disponible, avec les précipitations sur les dernières 24 heures ainsi que la puissance du vent et la direction dans laquelle il souffle.

Les menus vont à l’essentiel et ne sont pas très beaux, comme ici avec la carte Satellite en temps réel.

Le manque de clarté est par contre fâcheux, tout comme l’omniprésence des publicités sous forme de bannière au bas de l’application. Il n’est d’ailleurs pas possible de les retirer moyennant paiement.

L’application Météo Belgique est disponible gratuitement sur iPhone.

WeatherBug, la plus complète de toutes

Il s’agit probablement d’une des applications météorologiques les plus complètes disponibles sur l’App Store. Qualité de l’air, centre d’ouragans ou d’incendies ou encore éphémérides sont autant de fonctionnalités au menu de WeatherBug. L’écran d’accueil se veut très complet et est réparti en 4 onglets : Maintenant, Horaire, 10 Jours et Cartes.

L’onglet Maintenant propose le plus d’informations détaillées en fonction de votre position ou du lieu choisi. Certaines informations, comme la qualité de l’air ou les risques d’incendie, peuvent être sélectionnées afin d’accéder à de plus amples détails. L’onglet qualité de l’air offre par exemple une expérience en réalité augmentée des polluants qui flottent dans l’air. Si elle est plutôt anecdotique, cette fonctionnalité se veut avant tout pédagogique et à but informatif. L’utilisateur peut aussi accéder à chaque polluant et à sa description.

Les polluants présents dans l’air peuvent être simulés avec la réalité augmentée.

La section Horaire offre une prévision heure par heure des 6 prochains jours, tandis que l’onglet 10 Jours propose des prévisions plus approximatives de la décade à venir. Enfin, comme son nom l’indique, Cartes propose une collection de plans variés selon plusieurs critères comme la pression atmosphérique ou bien l’humidité.

WeatherBug bénéficie également de sa propre adaptation sur Apple Watch avec un widget sur le cadran de la montre. Une partie des fonctionnalités de la version iPhone sont disponibles sur la version Apple Watch.

Il est à noter qu’il existe une version payante de l’application, complètement dépourvue de publicités. Elle est par contre tarifée à 21,99€. A ce prix-là, les publicités sont tout de suite plus supportables, d’autant que la version gratuite propose une mise à niveau sans publicités pour 4,99€ par an.

L’application WeatherBug est disponible gratuitement sur iPhone, iPad et Apple Watch.

Yahoo Météo, pour l’amoureux de la photographie

On ne présente plus Yahoo : le célèbre moteur de recherche possède aussi sa propre application de prévisions météorologiques. Si elle ne contient pas énormément de contenu, elle a le mérite d’être simple, intuitive et efficace. L’écran d’accueil est disposé verticalement, avec les informations principales dont l’utilisateur a besoin. Le design de l’application se veut par ailleurs explicite et les informations facilement visibles.

Il s’agit d’ailleurs du point fort de l’application. L’interface est plutôt accueillante, avec un diaporama de photos. Si le lieu choisi est une ville plutôt connue, les photos en seront représentatives. Dans le cas où il s’agirait d’un endroit moins connu, les photos illustrent la météo et le ciel.

De très belles photos attendent l’utilisateur sur la page d’accueil.

Au menu de l’application : prévisions des prochaines 24 heures ainsi que des 10 prochains jours, détail du temps actuel, carte satellite et informations sur les éphémérides et le souffle du vent. Peu de contenu, mais des infos claires. Une publicité est d’ailleurs présente, mais aucun achat n’est intégré à l’app afin de supprimer cet indésirable.

L’application Yahoo Météo est disponible gratuitement sur iPhone et iPad.

Meteociel, des cartes à gogo

Le point fort de Meteociel réside indéniablement dans l’offre de cartes que l’application met à la disposition de l’utilisateur. L’interface n’est absolument pas user friendly et se veut utile avant d’être jolie.

Le menu principal est réparti en blocs que sont la météo de vos villes préférées, les données météorologiques en direct des zones choisies et les observations. Si les prévisions concernant les villes choisies ressemblent à n’importe quelle autre application météo, les cartes En Direct valent largement le détour.

En effet, l’application offre un grand nombre de cartes représentant différentes zones géographiques et selon différents critères. Les zones disponibles sont nombreuses – on regrettera par ailleurs l’absence de la Belgique. L’Allemagne, la France, les USA, l’Islande et l’Europe entière sont disponibles parmi tant d’autres, tandis que le Plat Pays fait figure de grand absent. Les informations disponibles sont nombreuses : température, pression atmosphérique, nébulosité, heures d’ensoleillement, …

Il est dommage que les cartes ne soient pas toutes en direct, malgré une pléthore de contenu.

Si l’application est entièrement en français, la mise de côté du design au profit du contenu est plutôt déplorable, tant la navigation paraît pénible. De plus, certaines cartes censées être en direct datent parfois de la veille.

L’application Meteociel est disponible gratuitement sur iPhone.