En parallèle, sa fonction ECG pourrait également être améliorée.

Les futures générations de montres connectées pommées pourraient bien proposer une nouvelle fonctionnalité axée sur la santé. Selon nos confrères de 9to5mac qui ont réussi à mettre la main sur des brides du code d’iOS 14, il s’agirait d’une fonctionnalité de mesure du taux d’oxygène dans le sang. Un taux trop bas peut indiquer des problèmes de santé, notamment une altération du bon fonctionnement du cœur et du cerveau, mais aussi une possible hypoxémie.

Un ajout tout à fait vraisemblable de la part d’Apple. La firme californienne ne cesse de démontrer son implication dans le secteur de la santé, notamment à travers des fonctionnalités intégrées à ses produits. Une fonction pléthysmographe qui ne serait pas inédite sur les montres connectées, Fibit la propose déjà sur plusieurs de ses modèles.

Il se pourrait que cette nouveauté ne soit pas réservée qu’aux futures générations d’Apple Watch. Les modèles actuels capables de suivre le rythme cardiaque pourraient également en profiter via une simple mise à jour logiciel.

Enfin, les ingénieurs de la Pomme chercheraient également à lever certaines limites du suivi cardiaque des Apple Watch afin de permettre un suivi des porteurs dont la fréquence cardiaque oscille ente 100 et 120 battements par minute.