Seuls les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max sont capables de détecter les écrans non officiels.

Depuis toujours, la Pomme n’apprécie guère que ses clients fassent appel à des personnes externes ou non-agréés par ses soins pour réparer ses produits. Avec sa nouvelle fournée d’iPhone, Apple pousse la chose un peu plus loin puisque désormais, ses smartphones sont capables de détecter quand leur écran a été remplacé par un réparateur tiers et l’affichent clairement.

En effet, après avoir détecté le remplacement de son écran par un tiers, l’iPhone affiche un message à ce sujet « impossible de vérifier si cet iPhone a un écran d’origine Apple ». Celui-ci est visible sur l’écran verrouillé du téléphone durant 4 jours.

Ensuite, le message disparaît de l’écran, mais reste tout de même lisible dans les réglages du téléphone pendant une quinzaine de jours. Passé ce délai, il faudra se rendre dans les Réglages de l’iPhone, Général et Informations pour trouver cette information.

L’objectif du message est purement informatif et ne gêne que modérément l’utilisation de l’iPhone durant les 4 premiers jours. Apple ne bloque en aucune façon l’utilisation de l’iPhone, mais c’est l’occasion pour la firme de mettre un peu la pression sur ses utilisateurs. En effet, Apple estime que faire appel à des réparateurs tiers peut nuire aux performances de l’iPhone.

Pour les utilisateurs, cela pourrait être intéressant dans le cas où ils souhaitent acheter un iPhone de seconde main. Ils pourront vérifier si le téléphone a subi une réparation réalisée par un réparateur non reconnu par la Pomme.

Les techniciens d’Apple pourront également vérifier si l’écran d’un iPhone défectueux est d’origine ou a été remplacé par autrui. Cela pourrait briser la garantie du téléphone si c’est le cas.