proximusLa filiale de Belgacom, Proximus, vient de se faire infliger une amende record de 66,3 millions d’euros pour abus de position dominante.

La plainte avait été introduite par Base qui n’a pas manqué de se faire soutenir par Mobistar et d’autres MVNO [opérateur virtuel, ndlr].

En cause, des pratiques qualifiées de litigieuses en ce qui concerne le secteur corporate/business de l’opérateur (le plus rémunérateur). Proximus semble avoir pratiqué, une stratégie commerciale dite de « margin squeeze ».

«Il est reconnu qu’en tant qu’opérateur dominant, Proximus a pratiqué des tarifs à ses clients moins élevés que les prix de gros facturés aux autres opérateurs. Il devenait logiquement impossible pour la concurrence de gagner de l’argent. Pour rester compétitif, il fallait vendre à perte» indique nos confrêres de chez Belgique Mobile.

Malgré la sanction infligée, le combat ne semble pas être tout à fait terminé puisque Base, malgré sa réjouissance de cette décision, a envoyé une requête au régulateur afin que celui-ci prenne les mesures nécessaires pour mettre fin à ces pratiques. Ces méthodes semblent donc toujours perdurer.

Base n’a pas manquer d’indiquer son souhait de récupérer auprès de Proximus les dommages subis.

On en discute sur le forum.

[ Belgique Mobile ]