Les prix des MacBook en hausse : les explications

Cela ne vous aura peut-être pas échappé, mais Apple a considérablement augmenté le prix de ses nouveaux MacBook. Présentés lors de la WWDC du 6 juin dernier, les MacBook Air et MacBook Pro M2 sont bien plus chers que les mêmes modèles tournant sous la puce M1.

De 1.249 € pour le MacBook Pro M1 13″ de 2020, nous passons à 1.619 € pour le modèle M2. Du côté du MacBook Air, Apple demande désormais 1.219 € pour la puce M2, là où le M1 coûtait 1.079 €. Mais cette augmentation pourrait ne pas se répercuter que sur les nouveaux MacBook. D’autres produits pourraient ainsi suivre à l’avenir. Mais alors, quelle est la raison de toutes ces augmentations ? Le gain de puissance ? La crise économique ?

Ni l’un, ni l’autre. Selon Bloomberg, il faut regarder du côté des fournisseurs de puces pour trouver un coupable, et notamment chez Showa Denko K.K, un fournisseur japonais de produits chimiques pour TSMC, l’un des principaux fabricants de puces d’Apple. Showa Denko a augmenté le prix des ressources livrées à TSMC nécessaires à la fabrication de leurs puces, et ce, en raison de la pénurie de puces.

Cette année, un grand thème commun à tous les acteurs de l’industrie des matériaux est de savoir quelle charge financière nous pourrions convaincre les clients de partager avec nous”, a déclaré Hideki Somemiya, un des responsables financiers de Showa Denko. “Les mouvements actuels du marché nous obligent à demander le double du montant que nous avions calculé précédemment.”

Comme Showa Denko est l’un de ses principaux fournisseurs et pour éviter de réduire ses marges, TSMC demanderait à Apple plus que précédemment pour les futures puces qui sortiront des usines. Une concession qui se répercuterait sur l’ensemble des produits Apple, en ce compris les Mac, Apple Watch, iPad, Mac et bien sûr les iPhone. Aucune idée de l’importance de cette augmentation, mais il ne serait pas surprenant qu’elle soit assez importante, en atteste celle qu’ont subie les nouveaux MacBook.

Mais “rassurez-vous”, cette hausse des prix ne devrait pas impacter qu’Apple. Showa Denko n’est pas la seule à augmenter ses prix et tous les fabricants de puce en font de même. TSMC et Samsung, notamment, sont les premiers concernés. Il n’est d’ailleurs pas prévu que ce prix anormal des puces ne retrouve son cours habituel avant, au moins, 2023.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.