Crédits : Apple

Apple dépose un brevet pour un alcootest connecté

Et si la technologie pouvait aider à prévenir l’alcool au volant ?

Il existe déjà des éthylotests connectés à tous les prix. Mais Apple explique qu’un nouvel accessoire pourrait faire partie de l’iPhone lui-même.

Un nouveau brevet

Aujourd’hui, malgré des morts et des blessés chaque année, rien n’empêche concrètement une personne de conduire lorsqu’elle dépasse le taux d’alcoolémie réglementaire. En Belgique, en 2019, 4.146 accidents de circulation, impliquant un conducteur sous influence de la boisson et ayant entraîné des blessures ou le décès d’un usager se sont produits. C’est ainsi qu’Apple a travaillé sur le sujet. En effet, un nouveau brevet d’Apple a vu le jour et pourrait changer radicalement le fonctionnement des clés de voiture numériques.

Le géant de Cupertino a déposé un brevet intitulé “Mobile Key User Interfaces”. Il s’agit d’un éthylotest connecté et cette technologie pourrait sauver des vies. Dans le futur, il est possible que cette technologie soit intégrée à Car Keys. Pour rappel, grâce à Car Keys, il suffit d’approcher le smartphone ou la montre connectée de la porte de la voiture pour que celle-ci s’ouvre automatiquement. Pour cela, la fonctionnalité utilise la puce NFC de l’iPhone (XR et ultérieur) et de l’Apple Watch (Series 5 et ultérieur). Car Key se trouve dans l’application Wallet et peut être partagée avec des amis.

Protéger des conducteurs conscients

En clair, le brevet explique que Car Keys peut s’interfacer avec un éthylotest connecté. Ainsi, la fonction Car Keys, donc de déblocage du véhicule, ne fonctionnera que si le taux d’alcoolémie de l’utilisateur est inférieur au seuil légal. Si ce n’est pas le cas, le conducteur ne pourra pas ouvrir sa voiture. Concrètement, la technologie pourrait évaluer le taux d’oxygène dans le sang et, en fonction du résultat, déverrouiller la voiture, ou pas. Cela pourrait se faire grâce à des critères biométriques. Par exemple, via la mesure du souffle de l’utilisateur. Apparemment, la technologie pourrait également proposer une autre option. Celle-ci consisterait à relever un défi, à savoir, un test d’acuité mentale.

Crédits : Patently Apple

Toujours est-il que, pour profiter de cette fonctionnalité intelligente à bon escient, il faut que le conducteur soit suffisamment conscient pour reconnaître qu’il a besoin d’une vérification de son taux d’alcool avant de prendre le volant.

À noter que le fait de déposer un brevet ne signifie pas que l’idée verra le jour. Néanmoins, la nouvelle technologie qu’a décrite Apple a l’avantage d’être compatible avec une technologie déjà existante, à savoir Car Keys. Cette fonction, appelée “Car Keys” en français, ajoute une version numérique de la clé du véhicule à l’application Maps de l’iPhone ou de l’Apple Watch.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.