Tout savoir sur Matter, le nouveau standard de la maison connectée

ll y a eu beaucoup de tentatives pour créer une norme universelle permettant de contrôler les objets connectés depuis différentes plateformes… La dernière en date se nomme Matter.

Le concept de maison intelligente a évolué ces dernières décennies pour se recentrer sur l’expérience utilisateur et améliorer la sécurité de l’habitation, la facilité de son entretien ou son contrôle à distance. Aujourd’hui, lorsque l’on parle de domotique ou de maison connectée, on se rend vite compte qu’il y a de nombreux fabricants différents. Cela implique différents écosystèmes. Chaque fabricant essaie de créer son univers. Si l’on commence à mixer les appareils en achetant du matériel de différentes marques, on se rend compte également à quel point, il est compliqué de faire communiquer ensemble ces appareils d’écosystèmes différents. Tout dépend des accords entre les fabricants et des efforts faits par les uns et les autres.

Matter, c’est quoi ?

Cette avancée collaborative repose sur des technologies éprouvées et est guidée par la Connectivity Standards Alliance (anciennement Zigbee Alliance), dont les membres, issus de tous les secteurs d’activité, se réunissent pour transformer l’avenir de la connectivité. L’objectif de Matter, c’est de faciliter la compatibilité entre les différents écosystèmes. Mais c’est aussi de proposer un protocole fiable et sécurisé. On connaissait déjà ce projet sous un autre nom : CHIP, pour Connected Home over IP. Désormais, son nom officiel ce sera Matter. Il a été créé par plusieurs grandes entreprises qui se sont réunies dans le but d’imaginer ce nouveau standard. Ce groupe de travail nommé CHIP à ses débuts regroupe 350 organisations à travers le monde, notamment Amazon, Google, Apple, Somfy, NXP, Legrand, Ikea, Signify, l’Alliance Zigbee, etc.

Comment cela fonctionne ?

Matter est le protocole de connectivité IP unifié reposant sur des technologies éprouvées, qui aide à connecter et à construire des écosystèmes IoT (Internet of Things) fiables et sécurisés. Cette nouvelle technologie et cette norme de connectivité libre de droits permettent de communiquer entre un large éventail d’appareils intelligents. Matter est également un label de qualité, garantissant que tout objet construit sur cette norme est fiable par nature, sécurisé par conception et compatible avec les autres produits.

Les appareils qui doivent être conformes au standard Matter utilisent au moins l’une des trois voire quatre options suivantes :

  • Ethernet-/LAN-Kabel (IEEE 802.3) ;
  • WiFi / WLAN (IEEE 802.11) ;
  • Thread (IEEEE 802.15.4) ;
  • Bluetooth Low Energy (BLE).

La clé pour les développeurs est que Matter n’est pas seulement une spécification : elle offre également une mise en œuvre de référence open source. Les développeurs bénéficient ainsi d’avantages tangibles, notamment : une mise sur le marché plus rapide, une réduction de la dépendance à l’égard des stacks d’un seul fournisseur, une amélioration de la qualité puisqu’ils peuvent accéder à plusieurs cas d’utilisation pour les tester, et une sécurité accrue grâce à la transparence totale de la capacité de la communauté à identifier et à livrer des correctifs.

Disponibilité sur le marché ?

Annoncé initialement en 2019 pour un lancement en 2020, Matter a subi plusieurs retards par rapport au calendrier initial, dont la date de sortie était finalement prévue à la fin de l’année 2021. S’il n’est pas interdit de penser que les premières mises à jour d’appareils existants pourraient être disponibles dans les premiers mois de 2022, les premiers appareils labellisés Matter ne devraient quant à eux pas être proposés à la vente d’ici le début de l’été prochain. La Connectivity Standards Alliance (CSA) indique avoir besoin d’un peu plus de temps pour s’assurer que les différents outils nécessaires au déploiement et au bon fonctionnement de Matter sont “en mesure de répondre aux attentes du marché dès son lancement”.

De nombreuses choses devraient devenir plus faciles pour les consommateurs finaux. En théorie, il ne sera plus nécessaire de disposer d’une application du fabricant pour configurer les appareils estampillés Matter. À l’avenir, les ampoules, les thermostats, les adaptateurs de prises, les capteurs et autres composants pourront aisément se combiner entre eux, à condition qu’ils soient conformes au nouveau standard de connexion. La recherche fastidieuse de produits smart home compatibles devrait prendre fin.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.