© Unsplash

Apple tente un nouvel appel pour empêcher la modification de l’App Store

Sommé d’apporter des modifications à l’App Store par la justice américaine, Apple tente un nouveau recours pour reporter la décision.

C’est une affaire qui dure désormais depuis des mois. Dans le procès qui oppose Epic Games à Apple, les retournements ont été nombreux. Si la justice n’a pas estimé qu’Apple était dans une situation de monopole, elle a malgré tout condamné Apple à ouvrir son App Store aux paiements externes.

Jusqu’à présent, les développeurs étaient obligés de passer par les services de paiement d’Apple s’ils souhaitent vendre des services. Évidemment, Apple se sert généreusement sur chaque transition et récupère de 15 à 30 % sur chaque paiement effectué. Apple a fait appel de la décision, mais la juge Yvonne Gonzalez Rogers, chargée de cette affaire, a rejeté la demande d’Apple.

Bien décidé à ne pas abandonner un marché aussi juteux si facilement, Appel a décidé de demander à un tribunal supérieur de suspendre la décision précédente. Les avocats de la société ont ainsi déposé mardi une requête auprès de la Cour d’appel des États-Unis pour le neuvième circuit, demandant une action avant le 8 décembre. Pour justifier sa demande, Apple affirme que modifier les options de l’App Store pour se conformer au jugement prendrait des mois et serait préjudiciable pour toutes les personnes impliquées.

« Compte tenu de la date d’entrée en vigueur de l’injonction le 9 décembre, Apple demande l’entrée immédiate d’une suspension administrative qui expirerait 30 jours après la décision de la Cour sur la requête en suspension », explique Apple. « Sans ce sursis, l’App Store devra être reconfiguré, au détriment des consommateurs, des développeurs et d’Apple lui-même. »

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.