On a tous déjà aperçu sur un emballage d’accessoire pour son iPhone, iPad ou iPod le fameux logo “Made for iPhone/iPad/iPod”. Mais au juste, à quoi sert-il et est-ce que tous les constructeurs peuvent l’arborer sur leurs emballages ? 

Apple a toujours pris soin à ce que les accessoires vendus par des entreprises tierces soient pleinement compatibles avec ses produits et qu’ils n’entravent pas leur bon fonctionnement. Pour homologuer tout cela et empêcher les fabricants de créer des accessoires défectueux pour les produits pommés, Apple a mis en place un label officiel que doivent mettre en avant les revendeurs agréés : Made for iPhone/iPad/iPod/Apple Watch.

Le 11 janvier 2005, à la MacWorld Expo, Steve Jobs présente à la suite de son mythique One more thing un nouvel iPod, l’iPod Shuffle. Outre ce nouveau baladeur dépourvu d’écran et révolutionnaire, Jobs annonce la mise en place d’un nouveau label censé remplacé le “Ready for iPod” déjà existant : Made for iPod. Ce programme désormais officiel doit être arboré par les constructeurs d’accessoires qui se connectent électroniquement aux appareils Apple par l’une de leur connectique propriétaire (Lightning, MagSafe, Chargeur de l’Apple Watch…). 

Les fabricants tiers d’accessoires qui arborent le fameux label sur leur emballage indiquent donc que leur accessoire a passé des tests très sérieux qu’Apple a mis au point, et qu’il fonctionne dans des conditions optimales avec un appareil pommé. S’il n’indique en rien que l’accessoire est de bonne qualité ou qu’il ne tombera pas en panne après quelques semaines, il s’agit toutefois d’une assurance qu’il ne causera pas de dysfonctionnement à votre iPhone, iPad ou iPod. En échange de ce label, Apple réclame des royalties équivalant à 10% de la vente du produit.

De nombreuses falsifications

Mais du coup, si ce label est un gage de qualité et une vente quasi assurée pour le fabricant, est-ce que tous peuvent l’arborer sur leurs emballages ? Bien sûr que non, puisqu’il s’agit de publicité mensongère, passible de lourde peine. Cependant, de nombreux fabricants d’accessoires provenant de pays où les règlementations en matière de falsification sont moins strictes n’hésitent pas à user de fourberie. Certains constructeurs de coques ajoutent notamment ce label sur leur emballage, alors que MFi ne concerne que les accessoires électroniques uniquement.

De nombreux accessoires se disent “Certifiés MFi” et ne le sont en réalité absolument pas.

A contrario, de nombreux accessoiristes vendent leurs produits électroniques comme “certifiés MFi”, mais ne le sont absolument pas. Nombreux sont ceux sur des sites populaires comme Amazon, AliExpress ou Wish à user de la supercherie. Pour contrer cela, Apple a mis en ligne un site dans lequel sont listés les revendeurs d’accessoires certifiés MFi. La qualité du produit est un bon indice quant à sa fiabilité, mais pas seulement. En effet, un prix trop bas est rarement indicateur d’un vrai accessoire MFi. Apple réclamant 10% de commission pour le label, il est quasiment impossible qu’un câble soit vendu uniquement 2,99€ par exemple.

Lorsque vous achetez un accessoire destiné à votre appareil pommé, plusieurs indices vous permettent de vérifier s’il est certifié par Apple ou non. Pour un câble Lightning, par exemple, un produit certifié par Apple possède de meilleures finitions et paraît plus abouti, comme on peut le voir sur l’illustration ci-dessous. Sur cette page, Apple vous explicite comment discerner un accessoire officiel d’Apple ou certifié d’une contrefaçon.

Par la suite, le label MFi s’est élargi à l’ensemble des appareils et produits développés par Apple. On retrouve désormais la certification “Made for MagSafe”, mais également les “Works with”, qui assure la compatibilité avec l’un des services pommés. “Works with Apple CarPlay” assure qu’une application fonctionne correctement avec le service pommé embarqué dans les voitures, tandis que “Works with Apple HomeKit” indique qu’un appareil pourra être connecté à HomeKit.