En installant Windows 10 sur le MacBook Air 2020, l’appareil gagne 30% de luminosité en plus.

Il y a quelques semaines, Apple présentait la version 2020 de son MacBook Air et annonçait une luminosité maximale de 400 nits. Une donnée confirmée par le test de Notebookcheck qui a mesuré 415 nits en luminosité maximale. Cependant, le PC est en réalité capable d’afficher un écran bien plus lumineux.

En effet, pour compléter son test, Notebookcheck a installé Windows 10 sur l’ordinateur pommé et a remarqué que celui-ci affichait avec beaucoup plus de luminosité. L’écran s’illumine jusqu’à 547 nits, soit 31,8 % de plus que sous macOS.

Pourquoi cette différence ? Difficile à dire, il faudra attendre une réponse éventuelle de la part d’Apple pour être fixé. En attendant, Notebookcheck envisage plusieurs explications.

La première est que limiter la luminosité de l’ordinateur permet de préserver la batterie. La luminosité est l’un des aspects les plus énergivores de l’appareil. En réduisant sa capacité au niveau logiciel, Apple améliore l’autonomie du MacBook Air.

La seconde option serait tout simplement une manière pour la firme d’uniformiser la luminosité pour cette gamme d’ordinateurs. Tous les MacBook Air ne possèdent pas de dalles capables d’afficher une luminosité supérieure à 400 nits.

La troisième explication pourrait reposer sur le fait qu’Apple souhaite marquer une différence nette entre ses gammes de MacBook Air et de MacBook Pro. La version Pro est capable d’afficher une luminosité jusqu’à 500 nits. Or, ce point est important pour les consommateurs. Ils pourraient donc se tourner vers le modèle Pro – plus cher – pour bénéficier d’une luminosité plus importante.

Enfin, le bridage de la luminosité permettrait de garantir une bonne fidélité des couleurs. Sous Windows 10, Noteboocheck a remarqué quelques défauts à ce niveau.