Depuis le rachat de la division modem d’Intel, Apple a les moyens matériels de développer une puce 5G 100% Apple. La firme aurait imposé une deadline à ses équipes : 2022.

La prochaine étape en matière de smartphone est sans nul doute la 5G. Et Apple compte bien avoir une part du gâteau, c’est d’ailleurs pour cela que la firme californienne a versé un joli montant d’un milliard de dollars à Intel pour acquérir ses processeurs. Ainsi, la pomme va pouvoir mettre au point une puce 5G 100% made in Apple.

Les premiers iPhone à embarquer l’une de ses puces seraient prévus pour 2022. C’est en tout cas ce qu’avance Fast Company qui s’est basé sur des sources anonymes proches de la Pomme. Selon ces dernières, la tâche s’annonce compliquée. Les sources ne semblent d’ailleurs pas très optimistes via à vis de la viabilité du projet, en tout cas pas en seulement deux ans. L’année 2023 semble plus réaliste.

En plus de mettre au point un modem 5G, Apple doit également optimiser et certifier son réseau avant de pouvoir intégrer ses puces aux iPhone. Or, Apple n’a jamais créé de modem ce qui rend l’objectif 2022 incertain. Si la Pomme réussit tout de même à mettre au point une puce 5G pour 2022, celle-ci ne serait peut-être pas encore totalement prête à être intégrée dans les smartphones cette année-là.

En attendant des puces 100% Apple, la firme californienne va devoir se reposer sur Qualcomm pour embarquer des modems 5G dans ses iPhone. Il est question que les premiers iPhone 5G arrivent dès l’année prochaine.