Nouvelle polémique concernant un emoji de la Pomme. On frôle l’incident diplomatique.

Après le débat concernant l’emoji hamburger, place à la controverse de l’emoji boulier. Avec la mise à jour d’Unicode 11.0, spécialiste des emojis, un nouvel icône a fait son apparition, le boulier. Or, la version disponible sur Apple ne semble pas correspondre à la réalité. Il s’agit d’une erreur.

Un utilisateur a remarqué le problème et l’a partagé sur Twitter. Pour comprendre où se pose effectivement le problème, il faut tout de même être un spécialiste de l’histoire des bouliers ou des mathématiques parce qu’à vue d’œil, l’emoji ne présente aucun problème.

L’internaute a souligné dans son tweet qu’à aucun moment dans l’histoire les bouliers ne reposaient sur un rapport 2 :4. Les Grecs et Romains utilisaient des abaques (bouliers) pour compter avec un rapport de 1 :4 pierres. Pour les Chinois, c’était un rapport de 2 :5, pareil pour les Japonais et Coréen. À l’époque moderne, le rapport a évolué vers 1 :5, puis 1 :4 à l’ère moderne.

Une affirmation confirmée par un journaliste de The Verge qui a contacté plusieurs mathématiciens et historiens des bouliers. L’emoji boulier de la Pomme est donc faux, mais il n’est pas le seul à avoir adapté l’abaque comme bon lui semblait.

Samsung, Twitter et WhatsApp ont également proposé leur propre emoji boulier sans lien avec la réalité ou l’histoire de cet outil de calcul. En réalité, il s’agit plutôt d’une adaptation des jouets pour enfant, plutôt que d’une conceptualisation de l’objet historique.

Au contraire, les versions de Google, Microsoft et Facebook sont davantage fidèles à la réalité. Celui de Google est un modèle de style occidental avec dix perles, ceux de Microsoft et Facebook reprennent un modèle de style japonais 1: 4 qui est correctement orienté.

Reste à voir si Apple modifiera son emoji boulier pour véritablement coller à l’histoire.