En mars dernier, le PDG de la Pomme, Tim Cook, dévoilait l’Apple Card, une carte de crédit signée Apple. Un nouveau produit pour la Pomme qui été déjà apparu en 2004. Une première version imaginée par Steve Jobs en personne.

Le souvenir est remonté à la surface grâce à Ken Segall, l’ex-directeur de la création chez TBWA/Chiat/Day. En fouillant dans ses archives, l’homme est retombé sur la première Apple Card.

C’était en 2004. Alors que l’iPod et iTunes rencontraient un énorme succès, Steve Jobs réfléchissait déjà au prochain produit d’Apple. Son idée tenait dans un portefeuille, il s’agit d’une carte de crédit. Cerise sur le gâteau, la carte s’appelait déjà l’Apple Card.

Évidemment, comme on pouvait s’y attendre de la part de Steve Jobs, la carte ne se limitait pas à acheter des choses. L’idée de Steve Jobs allait plus loin et rejoignait l’Apple Card d’aujourd’hui. En payant avec cette carte, les acheteurs pouvaient cumuler des points qui leur permettaient de télécharger gratuitement des musiques depuis iTunes.

« L’avantage pour Apple était énorme. Avec sa propre carte, Apple ne gagnerait pas seulement de l’argent avec les achats de ses produits, elle en gagnerait avec n’importe quel achat de ses clients », explique Ken Segall.

Steve Jobs avait tenté de créer un partenariat, mais celui-ci n’a jamais abouti. Une campagne publicitaire sur fond de jeu de mots avait pourtant déjà été imaginée par l’équipe marketing de la Pomme.

L’Apple Card de Steve Jobs n’a jamais vu le jour de son vivant, mais la version 2019 a sans doute été influencée par l’esprit visionnaire de celui-ci.