En cas de bug ou de soucis avec un Mac, il peut être utile de le forcer à s’éteindre et à redémarrer. Un processus qui aura pour effet de forcer la fermeture des applications et fonctionnalités qui ont posé problème et de donner un coup de jus au processeur pour redémarrer sur de bonnes bases.

Les ordinateurs de la Pomme ne sont pas exemptés de problème informatique. Que ça soit une surcharge ou une application défaillante, votre Mac peut ne plus répondre. C’est là qu’un redémarrage forcé s’impose.

Évidemment, il n’est pas conseillé d’utiliser les méthodes décrites dans cet article trop fréquemment et en dehors de problème véritable sur la machine. En effet, le redémarrage forcé peut empêcher la sauvegarde de fichiers ou amener à des documents corrompus. Cette solution est donc à réaliser en dernier recours et lorsque – si vous possible – vous avez enregistré et fermé vos documents et logiciels.

Forcer l’arrêt et le redémarrage

Que ça soit sur un ordinateur de bureau ou un portable, il existe une touche dédiée à l’allumage et la coupure de votre appareil, touche marche/arrêt. Cette touche se trouve à des endroits différents en fonction du modèle de la machine.

Sur un MacBook Pro sans Touch Bar, elle se retrouvera dans le coin supérieur droit. Sur un MacBook Pro avec Touch Bar, la touche marche/arrêt correspond à la Touch ID, à l’extrême droite de la Touch Bar.

 

Enfin, sur iMac, le bouton se trouve derrière le moniteur, en bas à droite quand on est face au dos de l’écran.

Pour effectuer un redémarrage forcé, il faudra appuyer sur ce bouton marche/arrêt pendant un certain temps, au moins 5 secondes, jusqu’à la disparition de l’affichage à l’écran. Si un message vous demandant la confirmation pour éteindre votre appareil s’affiche à l’écran, c’est que vous n’avez pas appuyé assez longtemps.

Une fois votre ordinateur brutalement éteint, attendez quelques minutes avant de le rallumer en appuyant de nouveau – et de manière brève cette fois – sur la touche marche/arrêt.