Un adolescent de 13 ans a été arrêté après avoir déclaré à l’assistant personnel d’Apple qu’il projetait de commettre une fusillade dans une école.

De nos jours, il y a des petits malins qui aiment jouer avec le feu et faire des blagues de mauvais goût à des moments inopportuns. Par exemple prétendre avoir une bombe dans son sac lorsqu’on est à l’aéroport. Mais ce genre de blague n’est pas toujours aux goûts de tout le monde et peut être pris au sérieux. Un adolescent de 13 ans en a d’ailleurs fait les frais.

Pour « s’amuser », le jeune homme a indiqué à Siri « je veux faire une tuerie dans une école » ce à quoi l’assistant personnel lui aurait répondu en listant les établissements scolaires à proximité. L’adolescent a ensuite fait une capture d’écran de sa conversation avec Siri et l’a publié sur les réseaux sociaux.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais l’un de ses contacts a pris peur et a prévenu la police. L’auteur de la « blague » a été arrêté et placé au centre de détention juvénile de Porter County pour accusation d’intimidation.

Selon les autorités, il ne s’agissait que d’une blague d’un adolescent sans réelle intention de mettre son projet à exécution, comme l’indique le communiqué de la police publié sur sa page Facebook : « la menace ne semble pas crédible à l’heure actuelle. Cependant, ces types de communication sont pris très au sérieux par le service de police de Valparaiso et notre communauté. Nous continuons à travailler avec les écoles communautaires de Valparaiso pour assurer la sécurité des élèves et du personnel ».

S’il a pu être déterminé qu’il s’agissait d’une blague et que l’individu ne représentait pas un danger pour la société, ce genre de choses est pris très sérieusement par les représentants de l’ordre, surtout aux États-Unis où les fusillades dans les établissements scolaires sont malheureusement nombreuses.