Pas attendu avant 2019, le service de streaming vidéo d’Apple fait déjà beaucoup parler de lui. La firme de Cupertino a bien l’intention de tenir la dragée haute à ses principaux concurrents que sont Netflix et Amazon Prime Video. Mais comment compte-t-elle s’y prendre exactement?

Du contenu exclusif

Chaque plateforme de streaming vidéo possède son propre contenu exclusif et Apple ne dérogera pas à cette règle. On attend d’ores et déjà avec impatience le reboot de la série Histoires fantastiques chapeauté par Steven Spielberg, une série écrite et réalisée par le très prisé Damien Chazelle (La La Land) ou encore un show produit par Oprah Winfrey. Vous trouverez une liste plus exhaustive des contenus exclusifs du futur service de streaming d’Apple ici.

Une appli installée de force sur tous les terminaux Apple

Tout comme il l’avait fait avec Apple Music en son temps, Apple devrait “forcer” le succès de son service de streaming vidéo en installant le logiciel sur tous les terminaux iOS, sans demander l’accord des utilisateurs. Une façon de faire un brin brutale qui présente toutefois l’énorme atout d’enfoncer la porte. Une simple notification push suffira alors à éveiller l’attention de tous les propriétaires d’iPhone…

Rappelons que les iPhone 8 et X sont les smartphones les plus vendus à travers le monde et, en préinstallant Apple Video dans iOS (pour les iPhone, iPad et Apple TV), Apple pourra jouir quasiment sans effort d’un parterre d’aficionados conséquent.

De même, Apple pourrait également proposer à chaque utilisateur un essai gratuit de 3 mois comme c’est le cas avec son service de musique à la demande.

Une tarification agressive

“L’attachement des consommateurs pour la marque combiné à un système de paiement simplifié pourrait offrir à Apple Video une forte popularité, même s’il dispose d’un catalogue d’exclusivités moins alléchant que Netflix” expliquait il y a peu un analyste de la banque américaine Morgan Stanley (voir notre article Le Netflix d’Apple : un futur succès selon les analystes).

Apple Video pourrait en effet percer facilement grâce à un tarif attractif inférieur à celui de la concurrence. Morgan Stanley mise ainsi sur un prix mensuel de 7,99 dollars.

Des offres et packs séduisants

Un abonnement réunissant plusieurs services Apple pourrait aussi être très séduisant. Selon Morgan Stanley, un abonnement groupé comprenant Apple Video, Apple Music, Apple Care et/ou le service de presse numérique Texture donnant accès à divers magazines pourrait revenir à maximum 12,99 dollars par mois.

En optant pour cette solution, Apple offrirait un service plus large et différent de ses concurrents, permettant à ses utilisateurs de disposer sur une seule et même plateforme de nombreux contenus variés.