À peine un mois après la sortie de l’iPhone Xr, Apple envisagerait d’en réduire le prix. Cette décision intervient dans un contexte instable pour la Pomme qui a récemment réduit sa production de 30% pour le modèle en question.

Non, ce n’est pas dans le cadre du Black Friday qu’Apple décide de brader ses prix, la diminution envisagée par la firme californienne vise précisément l’iPhone Xr, d’après le Wall Street Journal. Baisser ses prix ne fait pas partie des habitudes de la Pomme, d’autant qu’un mois à peine s’est écoulé depuis la sortie du téléphone.

Dans le même laps de temps, l’action de la Pomme a perdu 20% de sa valeur et la chute se poursuit à l’heure d’écrire ses lignes. Écouler le dernier iPhone sorti sur le marché à moindre prix ne devrait guère rassurer les investisseurs qui retirent leurs billes de l’entreprise depuis quelques temps.

Toutefois, cette décision de Cupertino ne viserait qu’un marché restreint, seul le Japon serait concerné par les rabais. Le chemin emprunté par la firme a de quoi surprendre puisque la Pomme domine le marché des smartphones dans l’archipel.

Les raisons de ce choix sont probablement liées au succès de l’iPhone 8. Son attrait perdure depuis plus d’un an auprès des Nippons grâce à un prix attractif, éclipsant de fait la sortie de l’iPhone Xr, dont la demande est plus faible que prévu.

Par ailleurs, la réduction de prix se traduirait par une baisse des tarifs auprès des opérateurs locaux. Les nouvelles grilles tarifaires devraient entrer en vigueur dès la semaine prochaine, comme l’explique le WSJ.