Pour beaucoup, l’iPhone Xr allait battre tous les records de ventes d’iPhone. Un prix moins élevé que ses cousins les Xs et Xs Max pour des performances à peu près égales, il a tout pour plaire aux adeptes de la marque. Pourtant, un rapport de Nikkei indique qu’Apple aurait annulé les augmentations de production que la firme avait programmé.

Selon la revue business, la Pomme avait prévu d’accélérer la production de son dernier-né à l’approche des fêtes pour pouvoir suivre les importants volumes de ventes. Or, ceux-ci ne seraient pas à la hauteur des attentes.

Cupertino aurait donc rompu ses demandes d’extension de la production auprès de ses partenaires tels que Pegatron et Foxconn. Dans le cas de ce dernier et principal fournisseur, l’iPhone Xr n’occuperait que 45 lignes d’assemblage sur 60. En d’autres termes, 100.000 iPhone de moins que prévus sortiraient de leurs chaînes de production, soit une baisse de 20 à 25% par rapport aux prévisions.

Le rapport indique que la firme californienne envisageait même de faire appel à Wistron, un fournisseur supplémentaire, pour pouvoir répondre aux demandes les plus urgentes. Des sources proches du fabricant affirment qu’Apple n’a pas passé la moindre commande et qu’aucun contact n’avait été établi dans le cadre de la période des fêtes.

Les raisons de ce succès mitigé ou surestimé – selon les points de vue – tiennent dans le succès d’un autre téléphone. À l’occasion de la sortie de ses nouveaux flagships, Apple en a profité pour diminuer le prix de l’iPhone 8.

Or, les ventes d’anciens modèles d’iPhone sont quant à elles supérieures aux prévisions : 25 millions lors de ce dernier trimestre alors qu’Apple tablait sur 20 millions d’unités. La marque avait du faire face à un phénomène similaire lors de la sortie des iPhone 8 et 8 Plus, contrainte de passer des commandes urgentes pour les iPhone 7.