Un partenariat d’Apple avec MediaTek semblait se confirmer il y a quelques jours. Une collaboration qui témoignait de la volonté de la Pomme de se diriger vers la 5G puisque le fabricant chinois de composantes électroniques avait dévoilé un modem avec support 5G. Intel rétablit la vérité, en affirmant que sa feuille de route n’a pas changé pour les deux prochaines années.

L’arrivée de la 5G est imminente, les constructeurs mobiles le savent. C’est pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers cette technologie capable de transporter les données à des vitesses 100 fois supérieures à la 4G. Le réseau est en préparation en Europe et partout dans le monde, Apple fait partie de ces constructeurs qui veulent se tenir prêt pour le jour J.

Un récent rapport faisant mention d’un rapprochement avec MediaTek laissait croire que cette entreprise serait tenue responsable de la fabrication des modems 5G pour les iPhone à venir. En outre, Apple annonçait il y a quelques jours sa rupture avec Intel pour sa puce Sunny Peak, dédiée au Bluetooth et au Wi-Fi. Cette nouvelle aurait-elle marqué le divorce entre Apple et Intel, société devenue trop coûteuse aux yeux de la firme de Cupertino ?

Un autre rapport publié par VentureBeat laisse penser qu’il y a toujours matière à travailler ensemble pour les deux géants. Du côté de chez Intel, on affirme que “les engagements et la feuille de route des clients 5G d’Intel n’ont pas changé pour 2018 à 2020. Nous restons engagés dans nos plans et projets 5G“. Quant à savoir si Apple fait bel et bien partie de cette liste des clients pour un modem 5G, on reste flou chez Intel.