Crédit : Pixabay

Travailler chez Apple ne serait pas si fun que ça

Apple vient de chuter lourdement du classement des entreprises où il fait bon travailler. Habitué aux premières places, la firme de Cupertino sort même du Top 50.

C’est un petit choc. En effet, la firme de Cupertino est une habituée des classements où il fait bon travailler. Souvent citée parmi les premières, elle vient de manière frappante de quitter le Top 50. Daniel Zhao, économiste en chef chez Glassdoor, affirme que l’absence d’Apple est révélatrice du malaise et des conflits de 2022. D’après le dernier classement en date, Apple chute de la 31e place à la 56e place.

Un classement fait par les employés

© Glassdoor

Pour établir son classement, Glassdoor se base sur les commentaires des employés qui fournissent volontairement un feed-back anonyme de leur entreprise en matière :

  • d’emploi ;
  • d’environnement de travail ;
  • et de rapports avec leur employeur au cours de la dernière année

La récolte de commentaires a eu lieu entre le 19 octobre 2021 et le 17 octobre 2022. Glassdoor a ensuite traduit les commentaires reçus en note. Ces notes peuvent se lire sur une échelle de 1 à 5 points (d’insatisfait à très satisfait).

Différentes explications

Cela n’a pas été une année facile pour Apple. Des reports constants par rapport au retour en présentiel après la période Covid-19, les dénonciations et les discriminations liées au mouvement #AppleToo et l’émergence des premiers mouvements syndicaux pèsent lourd dans la balance.

La firme de Cupertino paye donc les pots cassés d’une année 2022 compliquée en termes de bien être au travail et devra tenter de rattraper son retard sur Google, par exemple.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.