iCloud : Apple condamné à verser des dommages et intérêts

Lors de recours collectifs, même en cas de victoire, la somme obtenue peut être dérisoire. Dans le cadre du procès iCloud, les demandeurs devraient toucher 1 dollar.

Dans ce style de procès, la réalité du dédommagement est parfois bien différente des espérances. En effet, comme c’est le cas lors de recours collectifs, les demandeurs devront se partager la somme. Dans le cas qui nous concerne, le dédommagement obtenu est ridicule.

Une class-action contre Apple

Pour rappel, il s’agit d’une vieille affaire (août 2019) qui a vu un recours collectif se liguer contre la façon dont Apple hébergeait leurs données via iCloud. En effet, les plaignants se disaient trompés par Apple. Ils affirment qu’Apple avait volontairement manqué de préciser que le stockage des données sur iCloud n’était pas interne à la société. Les demandeurs déclaraient avoir souscrit à un abonnement iCloud parce qu’ils faisaient confiance au service d’Apple. Si la firme avait ouvertement informé ses utilisateurs de l’externalisation du stockage, ils n’auraient pas souscrit à un abonnement.

Résultat : 1 dollar 

En mars 2022, une class-action a gagné un procès contre la firme de Cupertino à la suite à de données stockées hors des serveurs d’Apple. En effet, les serveurs n’appartenaient pas à Apple, mais à Amazon, Google et Microsoft. Résultat du procès en mars 2022 : une condamnation à verser 14,8 millions de dollars.

Cette somme devra être répartie entre toutes les personnes qui ont souscrit un abonnement iCloud entre le 16 septembre 2015 et le 31 janvier 2016. Déduction faite des différentes retenues et autres frais, chaque utilisateur devrait toucher 1 dollar. Pas de quoi bondir de joie ou même s’acheter une bouteille de champagne pour fêter la victoire.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.