Crédit : AFP.

Critiqué, Apple retire les publicités pour les jeux d’argent de l’App Store

Apple doit faire machine arrière après les plaintes de plusieurs développeurs. En cause, la publicité pour les jeux d’argent.

La marque à la pomme a tout récemment augmenté le nombre de publicités présentes sur l’App Store. Ainsi, depuis ce mardi 25 octobre, les utilisateurs d’iOS peuvent apercevoir des annonces affichées dans les onglets « Aujourd’hui » et « Vous aimerez peut-être ». Apple a le souci du détail, ce n’est pas un secret. Mais cette fois-ci, la firme s’est magistralement plantée. Quelques heures à peine après la mise à jour du système, les premières critiques ont fusé.

Ainsi, plusieurs développeurs se sont plaint des publicités qui s’affichent sur leur téléphone. L’un d’entre eux, Marco Arment, a d’ailleurs retweeté une capture d’écran pour appuyer son point de vue. C’est un utilisateur de son application de podcasts, Overcast, qui lui fait remarquer que l’on aperçoit une publicité pour des jeux d’argent juste en dessous de son application.

« Voilà que maintenant la page de mon application montre des pubs pour des jeux d’argent, ce qui ne me convient pas du tout. Apple ne devrait pas non plus être d’accord avec ça », fait remarquer Marco Arment. Le problème, c’est que ce cas est loin d’être isolé. Plusieurs autres développeurs ont fait part de leur mécontentement vis-à-vis des publicités présentes sur les pages de leurs applications.

Reculer pour mieux sauter

Dans la panique, Apple a envoyé un communiqué à MacRumors. Une déclaration plutôt vague, sur laquelle il est indiqué que la firme « a mis en pause les publicités liées aux jeux d’argent et à quelques autres catégories sur les pages de produits de l’App Store ». Comme le fait remarquer Marco Arment, « c’est un premier pas ». Toutefois, une pause est, par définition, temporaire. Or, l’entreprise ne mentionne nulle part que ces publicités vont être définitivement retirées.

Florian Mueller, du blog FOSS Patents, rappelle également que le système d’Apple est le moins avantageux du marché. « Les développeurs d’applications ne peuvent même pas acheter des espaces publicitaires sur la page de leur application à des fins défensives, comme le font de nombreuses marques sur Google ». Autrement dit, les développeurs sont à la merci de la firme à la pomme.

S’il est probable que les publicités pour les jeux d’argent soient plus encadrées, Apple ne fera pas totalement marche arrière. Pour rappel, la firme entend générer près de 10 milliards de revenus supplémentaires grâce à ces annonces.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.