Crédit : Pixabay

La Russie met Apple à l’amende

Les autorités russes viennent d’infliger à Apple une amende de 33 900 dollars pour un refus de stocker des données sur les serveurs russes.

La Russie exige qu’Apple stockent les données iCloud relatives aux citoyens russes sur des serveurs locaux. Apple a apparemment refusé de s’y conformer, sur la base d’un reportage d’Interfax (via Reuters).

La loi russe de 2015 oblige les sociétés étrangères à stocker en local les données des utilisateurs russes. Depuis 7 ans, Apple n’a eu de cesse de ralentir son processus de mise en conformité. Certains analystes estimaient, il y a trois ans, qu’Apple était tout proche de se soumettre à la loi russe, mais sans résultat probant.

2 millions de roubles

Le tribunal russe a condamné Apple à une amende de 2 millions de roubles (d’une valeur d’environ 34 000 dollars) pour non-conformité. De manière générale, les tribunaux russes sont de plus en plus souvent confrontés à des questions de censure de contenu et de contrôle des données depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le montant de l’amende a évidemment de quoi faire sourire étant donné qu’il s’agit d’un montant équivalent à un Mac Pro correctement configuré.

Amende unique ou récurrente ? 

Au premier abord, il semble plutôt logique que l’amende soit reconduite (et même augmentée) si Apple continue de contourner les lois en vigueur dans le pays dirigé par Vladimir Poutine, mais aucune information ne vient encore confirmer cette hypothèse.

Les avocats de Cupertino ont donc de quoi faire en Russie malgré le retrait d’Apple du pays depuis l’invasion en Ukraine.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.