Crédit : Pixabay

120 ans de prison requis contre un ancien responsable d’Apple

Gene Daniel Levoff, l’ancien Senior Director of Corporate Law and Corporate Secretary d’Apple risque jusqu’à 120 ans de prison. 

Cet ancien haut responsable de la firme de Cupertino est dans le viseur de la SEC depuis 2018. Pour rappel, il est soupçonné d’avoir commis un délit d’initié avec des actions AAPL (Apple). Ce délit financier particulièrement grave qui lui aurait permis d’engranger à plusieurs reprises des centaines de milliers de dollars.

4 ans après… toujours dans de sales draps

Apple a licencié directement son ancien responsable juridique après l’ouverture de l’enquête. Cependant, en 4 ans, ce dernier a eu l’occasion de réfléchir à sa situation et à son mode de défense.

Dans un premier temps, Gene Daniel Levoff a plaidé non coupable sur les différents chefs d’accusation relatifs au délit d’initié. En 2019, il avait été libéré moyennant une petite caution de 500 000 dollars après avoir plaidé non coupable.

Mais récemment, il vient de changer son fusil d’épaule. Il a accepté de plaider coupable pour 6 chefs d’accusation.

120 ans de prison et 30 millions d’euros d’amende

En théorie, Gene Daniel Levoff risque 120 ans de prison et 30 millions d’euros d’amende,  mais le “plaidé coupable” laisse comprendre qu’un arrangement d’avocats en coulisses devrait largement diminuer cette peine.

Son dossier s’annonce extrêmement procédural, portant sur la définition de la qualification pénale et de l’appréciation souveraine des juges. Le jugement est attendu pour la mi-novembre 2022.

Morale de l’histoire 

Dans toutes ces histoires, il y a toujours un élément ironique. Gene Daniel Levoff était justement responsable de la traque des possibles délits d’initiés au sein de la firme californienne.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.