Apple s’attend à de nouveaux problèmes d’approvisionnement dans les prochains mois

Décidément, la gestion du covid en Chine pèsent énormément sur la production d’appareils pommés.

Vous n’êtes pas savoir que la Chine fait face à un regain impressionnant de la pandémie de covid et que, pour combattre le virus, le gouvernement chinois n’hésite pas à confiner des villes de plusieurs millions d’habitants. Evidemment, les sous-traitants d’Apple se trouvant dans les zones mises en quarantaine se voient contraints de fermer l’usine et d’interrompre momentanément la production.

Suite à cette situation, Apple rencontre de gros problèmes d’approvisionnement et certains de ses produits ne peuvent être livrés avant plusieurs mois. On pouvait alors espérer que la situation s’améliore et que les producteurs pourraient reprendre une cadence habituelle, mais selon le directeur financier d’Apple, Luca Maestri, les problèmes actuellement rencontrés pourraient se prolonger.

Elles peinent à retrouver un rythme de travail normal

Selon Maestri, les différents confinements en Chine et la pénurie de silicium, un métaux notamment utilisé dans la production de transistors, empêchent Apple de répondre correctement à la demande. Les pénuries rencontrées lors des deux premiers trimestres de 2022 pourraient ainsi se prolonger durant le troisième trimestre.

Et ces pénuries et retards vont coûter cher à Apple, voire même très cher. On estime que ces contraintes d’approvisionnement lui coûteront 4 milliards de dollars dans le meilleur des cas, voire 8 milliards dans le pire des cas, si la situation venait à encore perdurer. Selon Tim Cook, le véritable problème se situerait à Shangaï, où les usines peinent à retrouver un rythme de travail normal.

Si, jusqu’ici, seuls les iPad et les MacBook semblent avoir été impactés, Tim Cook précise que l’ensemble des produits d’Apple pourraient présenter des délais de livraison allongés. 

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.