Windows a perdu 17% de ses utilisateurs au profit de macOS en 10 ans

Le cantonnement de macOS aux uniques ordinateurs Mac n’a décidément pas découragé les nouveaux clients.

Microsoft a beau proposer ses OS, Windows 10 et 11, sur une plus grande variété qu’Apple, cela n’empêche pas le roi incontesté de perdre des fidèles. Selon un rapport dévoilé par StockApps, l’hégémonie de Microsoft serait de plus en plus mise à mal, et la tendance ne fait que se confirmer au fil des années. Visiblement, de nombreux utilisateurs veulent s’essayer à l’écosystème Apple et ses Mac, équipés de macOS.

Alors qu’en 2013, Windows équipait 90,96% des ordinateurs en circulation, ils ne sont aujourd’hui plus que 73,72%, soit une baisse de 17%. Évidemment, le principal gagnant de cette perte de vitesse est Apple.

En 10 ans, la Pomme est passée de 7,95% d’ordinateurs tournant sous macOS à 15,33% aujourd’hui. Les puces M1, une interface plus épurée et claire, une protection des données privées plus marquées et une gamme de produits plus limitée semblent avoir joué en faveur d’Apple.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.