Apple dépense plus que jamais pour le lobbying

Une loi américaine menaçant “l’indépendance financière” de l’App Store serait dans le viseur de Cupertino.

Ce n’est un secret pour personne : les entreprises dépensent beaucoup d’argent auprès des responsables politiques pour aider à faire passer une loi ou, au contraire, faire pression pour empêcher qu’une loi ne soit votée. Ce procédé s’appelle du lobby et est présent partout dans le monde, que ce soit à l’échelle nationale ou internationale, comme avec l’Union européenne ou les USA. Évidemment, Apple n’échappe pas à la règle, et dépense des millions pour parvenir à ses fins.

Aux États-Unis, le Congrès est actuellement en pourparlers pour voter une loi, l’Open App Markets Act. Elle vise à empêcher les opérateurs de boutiques d’apps en ligne, à savoir Apple (App Store) et Google (Play Store), de prioriser leurs propres produits et moyens de paiement au détriment des applications et de leurs développeurs.

En d’autres termes, Apple ne pourrait plus obliger Netflix ou Spotify à passer par l’App Store pour toute transaction et abonnement du client.

2,3 millions dépensés en 3 mois

Selon Bloomberg, la Pomme aurait dépensé sans compter entre janvier et mars 2022 en matière de lobbying aux États-Unis. Alors qu’elle tendait à réduire ses frais dans ce domaine depuis des années, Apple aurait dépensé plus de 2,3 millions d’euros auprès des sénateurs et représentants américains pour éviter que cette loi ne passe. Il s’agit d’une augmentation de 34% par rapport au quatrième trimestre 2021. C’est un record, d’autant que le précédent date du deuxième trimestre 2017, avec plus de 2 millions d’euros dépensés.

On imagine sans peine que si Apple peut se permettre de dépenser une telle somme, c’est que les pertes seront plus importantes si la loi venait à passer. Les efforts d’Apple concernerait principalement les états d’Arizona ou encore de Géorgie, où les votes se montreraient les plus défavorables à l’App Store.

Les dépenses d’Apple restent toutefois bien en deçà de ce que les Google ou encore Microsoft déboursent à chaque trimestre. À titre d’exemple, la filiale d’Alphabet avait dépensé plus de 2,7 millions d’euros au premier trimestre de 2022.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.