Apple ne veut pas que ses clients fassent des achats avec Siri

Malgré les nombreuses améliorations apportées à son assistant personnel, Apple se refuse de lui permettre de passer une commande pour vous.

Si vous avez déjà utilisé l’assistant personnel d’Amazon, Alexa, vous n’êtes pas sans savoir qu’elle permet de passer une commande sur la boutique en ligne grâce à une simple commande vocale. De manière très intuitive, Alexa procède à l’achat, et vous indique alors quels seront les délais de livraison pour votre commande. Une fonctionnalité très pratique, mais qui n’est malheureusement pas encore disponible avec Siri. Selon Apple, il est hors de question de faire des achats avec Siri.

Selon un rapport du média américain The Information, les ingénieurs de la Pomme ont interrompu toute recherche à ce sujet, et ce, afin de se conformer aux règles édictées par l’entreprise en matière de confidentialité. En effet, les développeurs d’Apple n’auraient qu’un accès très limités aux données des utilisateurs sur la façon dont ils utilisent les services d’Apple, comme Apple TV+ et Plans. 

En 2019, Apple aurait sérieusement envisagé de passer à l’action et de permettre l’achat via Siri. Finalement, elle s’est rétractée, faisant face à de sérieuses limitations concernant la confidentialité des utilisateurs.

“L’effort a stagné en partie à cause de règles strictes de confidentialité qui empêchaient Siri de lier l’identifiant Apple d’une personne à sa demande vocale. L’équipe des produits ‘Apple Media’ en charge du projet n’a pas pu trouver un autre moyen d’authentifier de manière fiable les utilisateurs afin de les facturer”, précise The Information.

Une confidentialité différentielle qui limite les ingénieurs

Depuis plusieurs années, Apple travaille d’arrache-pieds pour que les données privées de l’utilisateur le restent autant que faire se peut. En limitant ainsi l’accès aux données privées pour ses ingénieurs, Apple restreint sérieusement leurs possibilités de développement. Ils connaissent ainsi régulièrement des difficultés à travailler sur l’App Store, l’Apple Card ou encore … Siri. 

Comme précisé par nos collègues de MacRumors, Apple avait pour cela mis en place un système de confidentialité différentielle. Pour faire simple, au lieu d’analyser les données d’un individu en particulier, les ingénieurs vont analyser les données concernant un groupe d’individus. “La confidentialité différentielle transforme les informations partagées avec Apple avant même qu’elles ne quittent l’appareil de l’utilisateur de sorte qu’Apple ne puisse jamais reproduire les vraies données”, précise Apple à ce sujet.

Pour les fans de Siri, il faudra probablement attendre encore quelques mois, si pas années, avant de pouvoir faire un achat dans l’Apple Store en ligne ou l’App Store.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.