Pourquoi Apple a supprimé la TouchBar du MacBook Pro

L’annonce du nouveau MacBook Pro fin 2021 a divisé les fans. Outre l’apparition d’une encoche, c’est la disparition de la mythique Touch Bar qui a peiné les clients.

27 octobre 2016. Apple organise la seconde keynote de l’automne, “Hello Again”, destinée à lever le voile sur de nouveaux produits, dont le très attendu nouveau MacBook Pro. Finalement, la Pomme ne décevra pas le moins du monde, puisqu’elle présentera non pas un, mais deux MacBook Pro, de 13″ et 15″, tous deux équipés d’une grande nouveauté : la Touch Bar.

Située au dessus du clavier, la Touch Bar est un grand écran en verre tactile, aussi long que le clavier et remplaçant les traditionnelles touches fonction. Options dans Photoshop, navigation dans une vidéo ou encore émojis dans une conversation, cette nouvelle barre tactile se veut ultra pratique et complète, quelle que soit la situation.

Très vite, ce nouveau MacBook rencontra un franc succès et la Touch Bar conquit les utilisateurs, qui la trouvèrent très réactive, mais qui pouvaient enfin déverrouiller leur Mac avec Touch ID. Selon Apple, cette Touch Bar allait permettre une multitude de nouvelles manières d’interagir avec le contenu.

Mais 5 ans plus tard, Apple signe l’arrêt de mort de sa si célèbre Touch Bar, avec les nouveaux MacBook Pro M1 Pro et M1 Max. Une décision surprenante de la Pomme, d’autant que la réponse apportée par les cadres peut laisser pantois. “Les utilisateurs apprécient la rangée de fonctions du Magic Keyboard. Et nous l’avons transposé sur le MacBook Pro. Les touches physiques remplacent la Touch Bar. Ils ramènent la sensation familière et tactile des touches mécaniques que les utilisateurs professionnels adorent.”

Un manque de nouveautés sur le long terme

La réponse n’est pas convaincante et peut paraître bateau. Et pourtant, de nombreuses raisons existent pour justifier la disparition de la Touch Bar.

Un des principaux reproches émis par rapport à la Touch Bar est qu’elle n’a jamais été améliorée. Les utilisateurs appréciaient les raccourcis qu’elle offrait, comme les emojis pendant que l’on parle ou les options d’ajustement dans les apps de retouche photo. Mais il n’y a jamais eu de nouvelles fonctionnalités.

Apple permit aux développeurs de travailler avec la Touch Bar, mais cela ne se fit que dans de rares cas, étant donné que celle-ci n’est disponible que sur les modèles Pro, restreignant sérieusement le nombre d’utilisateurs atteignables. Passer du temps supplémentaire dans le développement pour ne toucher qu’une quantité limitée d’utilisateurs n’était alors pas rentable pour les développeurs.

La seconde raison qui peut expliquer sa disparition est qu’elle est arrivée, mais Apple a dû faire des compromis. La touche Escape et les touches fonctions sont passées de boutons physiques à un écran tactile, rendant la vitesse de frappe plus lente pour les utilisateurs qui craignaient les misclick…

Et puis, bien sûr, il y a le coût. Le mini écran OLED représentait un coût supplémentaire pour Apple, de plusieurs dizaines d’euros, voire même d’une centaine d’euros selon certaines sources. Il est probable que cet élément ait aussi joué dans l’équation.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.