Pourquoi l’iPad n’a jamais proposé de calculatrice

Jamais, en 12 ans de carrière, l’iPad n’a embarqué une calculatrice native dans son logiciel.

Il y a bientôt 12 ans, Steve Jobs présenta la toute première tablette tactile d’Apple, l’iPad. Un appareil très attendu et qui recevra un très bon accueil du public avec, selon le PDG de la Pomme, un iPad qui s’est vendu toutes les 3 secondes dans les trois mois qui suivirent son lancement.

Si aujourd’hui l’iPad fonctionne avec son propre OS, iPadOS, l’appareil tournait autrefois sous iOS, le même système d’exploitation que l’iPhone. Plusieurs applications sont donc reproduites du smartphone vers la tablette. Cependant, les premiers retours des utilisateurs font état de l’absence d’une application que l’on pensait acquise sur une tablette ou un smartphone, la calculatrice.

En effet, l’iPad originel sort, pour le plus grand désarroi des clients, sans calculette. C’est l’incompréhension totale à l’époque, d’autant qu’iOS sur iPad est une version agrandie d’iOS sur iPhone. Ce qu’on ne sait en réalité pas, c’est que le design de cette calculatrice a fait débat dans les couloirs d’Apple, et ce, quelques semaines encore avant la sortie de l’iPad.

À l’époque, c’est Scott Forstall qui est en charge du développement logiciel de l’iPad, celui-là même à l’origine de Plans (qui lui coûtera d’ailleurs son poste). Comme pour l’iPhone, Forstall a développé le logiciel de l’iPad de manière skeuomorphisme, c’est-à-dire qu’il a reproduit l’apparence d’un objet réel dans une version virtuelle. Par exemple, l’application Notes ressemblait à un calepin et, sur iPhone, la calculatrice à une vraie calculette.

Steve Jobs et Scott Forstall.

Dans la version quasi-finale d’iOS pour iPad, la calculatrice est une version agrandie de la version pour iPhone. Près d’un mois avant le lancement de l’iPad, Steve Jobs vérifia que tout fonctionnait correctement sur sa tablette. En voyant la calculatrice, il convoqua Forstall dans son bureau en lui demandant où se situait le design de la calculatrice que son équipe avait conçue et que celle qu’il voyait était tout bonnement affreuse. Forstall répondra qu’aucun nouveau design était prévu et qu’ils prévoyaient d’envoyer l’iPad comme tel.

Hors de question pour Steve Jobs. Forstall essayera de convaincre Jobs de conserver la calculatrice sur iPad et celui-ci lui donnera un ultimatum : revoir le design de la calculatrice pour qu’elle s’accorde avec la taille de l’iPad ou la tablette d’Apple sortira sans calculette. Impossible de revoir le design alors que la tablette sort quelques jour plus tard. L’iPad original n’inclura donc pas de calculatrice.

Le même problème en 1981

Ce n’était pas la première fois que Jobs fit son difficile pour le design du calculatrice. En 1981 déjà, il refusait de voir son Macintosh sortir avec la calculatrice présentée par le designer. “Eh bien, c’est un début, mais ça sent le roussi. La couleur d’arrière-plan est trop sombre, certaines lignes n’ont pas la bonne épaisseur et les boutons sont trop gros.” Steve Jobs s’assit et, en 10 minutes, il conçut le nouveau design de la calculette du Macintosh.

La calculatrice du Macintosh conçue par Jobs.

Près de douze ans plus tard, Steve Jobs n’est plus là et il n’y a toujours pas de calculatrice sur iPad. Difficile de croire qu’Apple ne se soit pas posé la question d’inclure l’application sur sa tablette. Un Youtuber, MKBHD, a posé la question à Craig Federighi dans une interview.

“Vous savez, il y a des choses que nous n’avons pas encore faites parce que, pour le faire, nous voudrions concevoir quelque chose de vraiment génial”, déclara le senior vice-président d’Apple. “Je pense évidemment qu’il est facile de créer une application de calculatrice, mais en créer une qui donne l’impression que c’est la meilleure calculatrice pour iPad c’est quelque chose que, honnêtement, nous n’avons tout simplement pas encore réussi à faire. Ce jour pourrait toutefois arriver.”

Un argument présenté par Federighi qui, au final, est le même que Jobs en 2010. Néanmoins, en 12 ans, difficile de croire qu’Apple n’ait pas eu les moyens de développer cette app alors qu’aujourd’hui, l’Apple Watch possède une calculatrice qui est, en réalité, une version … miniature de celle de l’iPhone.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.