Crédit : Pixabay

Apple travaille sur une technologie pour contrer les regards indiscrets

Apple vient de déposer un nouveau brevet. Ce brevet concerne une nouvelle fonction unique de confidentialité qui ne révèle le contenu de l’iPhone qu’au moyen de lunettes spéciales.

Apple vient de déposer auprès de l’USPTO (US Patent and Trademark Office) en début de semaine. Il s’agit d’un brevet qui ferait de l’accessoire un véritable bouclier contre les regards indiscrets sur son iPhone dans les transports. Le principe est assez simple, et propose que l’utilisateur de ces lunettes soit le seul à pouvoir détecter les caractères et images affichées à l’écran. Cette fonctionnalité permettra d’éloigner les regards indiscrets de votre écran. Notamment dans les transports en commun.

Une vie privée améliorée.  

Le brevet décrit une technologie de “lunettes de confidentialité”. Concrètement, un utilisateur devra porter ces lunettes pour voir certaines des informations affichées à l’écran de son iPhone. Sans la paire de lunettes devant les yeux, d’autres utilisateurs n’apercevront pas les éléments sur l’écran du smartphone. “Dans certains modes d’utilisation, un utilisateur peut interagir avec le graphique d’étalonnage pour flouter intentionnellement la sortie graphique présentée sur l’écran de l’appareil (iPhone). Si un utilisateur souhaite la confidentialité ou ne veut pas qu’une personne à proximité consulte ce qui est présenté sur l’écran, il peut interagir avec le graphique d’étalonnage pour rendre la sortie graphique illisible”, note-t-on dans le brevet. 

Une technologie innovante ? 

Il est probable que ce système demande encore quelques efforts en matière d’ingénierie. Le brevet enregistré par la firme de Cupertino auprès de l’USPTO laisse en effet penser que le capteur TrueDepth installé au sommet des iPhone avec encoche jouera un rôle majeur dans la reconnaissance de ce type. On parle de « Privacy Eyewear », ce qui n’est pas encore le cas pour le moment, du moins avec les produits que l’on connaît. 

La caméra frontale ferait même encore mieux et pourrait analyser jusqu’à la coiffure, la barbe, la moustache ou le type de lunettes (de lecture, pour le soleil…) afin d’identifier le propriétaire de l’appareil à déverrouiller. Celui-ci serait d’ailleurs à même de créer d’autres “profils” pour des invités, équivalents aux traditionnelles sessions qu’on peut déjà retrouver notamment sur macOS.

Crédit : Apple, brevet 20210350769

Évidemment, tout laisse penser que cette technologie, dédiée à la protection de la vie privée, pourrait être intégrée aux futures Apple Glass, les lunettes connectées pour la réalité augmentée. D’après les dernières informations apparues sur le web, Apple devrait annoncer les lunettes dans le courant du second semestre de 2022. 

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.