Comment permettre à vos proches d’accéder à votre compte Apple ID après votre décès

Jusqu’ici, obtenir l’accès aux données stockées sur un iPhone, un Mac ou un iPad après la mort de son propriétaire ressemblait à un parcours du combattant. Avec iOS 15.2, l’héritage numérique permettra de faciliter cette gestion. 

Lors de la présentation d’iOS 15 en juin, Apple a présenté une nouvelle fonctionnalité d’héritage numérique conçue pour vous permettre de désigner une personne comme contact d’héritage privilégié, lui donnant accès à votre compte Apple ID et à vos informations personnelles en cas de décès. Apple n’a pas inclus la fonction “Legacy Contact” dans le lancement d’iOS 15 car elle n’était pas prête, mais elle fait son apparition dans les versions bêta d’iOS 15.2 et d’iPadOS 15.2 publiées aujourd’hui.

Ce programme vise donc à faciliter la vie des proches après un décès. Les contacts désignés par le défunt de son vivant auront accès à une grande partie des données personnelles, comme des photos, vidéos ou des fichiers du défunt. Après le décès, cette personne désignée devra fournir une clé d’accès et une copie d’un certificat de décès pour utiliser le compte Apple ID du proche décédé.

A contrario, sans surprise, Apple ne communiquera pas les mots de passe et identifiants stockés dans le trousseau iCloud ainsi que les numéros de carte de crédit enregistrés par les appareils Apple du défunt.

L’activation se déroule dans les réglages iCloud > Mot de passe et sécurité > Contact légataire. Il faut ensuite sélectionner la personne puis partager avec elle une clé d’accès, à imprimer ou à envoyer par Messages.

Cette clé d’accès permettra au légataire d’accéder au contenu en ligne du défunt. Important : Apple examinera la requête avant d’autoriser l’accès au compte, et c’est la date d’anniversaire du contact qui sera utilisée pour vérifier les informations. Oui, cela n’est pas très réjouissant, mais c’est important d’y penser !