Pour Apple, les MacBook n’ont pas besoin de Face ID et ni d’écran tactile

Pour Apple, Touch ID est largement suffisant pour déverrouiller un MacBook et les iPad sont déjà de « parfaits ordinateurs tactiles ».

Lorsque les utilisateurs ont découvert que les nouveaux MacBook Pro étaient équipés d’une encoche pour la caméra, beaucoup ont imaginé que les ordinateurs d’Apple embarqueraient l’outil de reconnaissance facial Face ID, comme sur iPhone. Ce ne fut étonnamment pas le cas et de nombreuses voix se sont élevées pour se plaindre et s’interroger sur cette absence.

C’est Tom Boger, directeur principal du marketing des produits Mac et iPad d’Apple, qui s’est chargé d’apporter une réponse à cette question durant une interview avec le Wall Street Journal. Il a expliqué que les MacBook n’étaient pas équipés de Face ID parce qu’Apple estimait tout simplement qu’ils n’en avaient pas besoin. Il a ainsi indiqué que Touch ID, le capteur d’empreintes d’Apple, est bien plus pertinent que Face ID dans le cas d’un ordinateur, puisque les mains des utilisateurs sont déjà sur le clavier. Pour rappel, Touch ID, situé dans le coin supérieur droit du clavier, permet aux utilisateurs de s’authentifier en plaçant simplement leur doigt sur un capteur.

Ces propos n’ont pas convaincu tous les fans, qui ont pointé du doigt le fait que la caméra intégrée pointait naturellement vers le visage des utilisateurs et qu’il s’agissait d’une méthode encore plus simple et transparente de déverrouiller son ordinateur.

MacBook ou iPad, il faudra choisir

Un autre point de friction entre les fans de la marque à la pomme et l’entreprise de Cupertino concerne l’absence d’écrans tactiles sur ses MacBook. John Ternus, vice-président senior de l’ingénierie matérielle chez Apple, a indiqué que les MacBook n’avaient pas besoin d’écrans tactiles, car « Apple fabrique déjà le meilleur ordinateur tactile du monde avec l’iPad. Il est totalement optimisé pour ça. Le Mac est optimisé pour la saisie indirecte. Nous n’avons pas vraiment de raison de changer ça. »

Apple préfère donc compartimenter ses offres, plutôt que d’apporter les fonctionnalités d’un appareil sur un autre. John Ternus indique par ailleurs que les écrans tactiles sont plus sujets aux traces de doigt, au vu de leur utilisation, ce qui n’est pas très adapté pour des ordinateurs s’adressant à des professionnels de l’image.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.