Apple serait sur le point d’annoncer une console hybride, rivale de la Switch

Selon le site iDrop News, Apple serait sur le point de commercialiser une console de jeu. 

La rumeur circule sur Internet depuis des mois, si pas des années. Apple serait en train de concevoir une console de jeu, et pas une simple alternative aux Xbox Series et PS5 puisque le constructeur américain ambitionnerait ni plus ni moins que de venir concurrencer Nintendo avec une alternative à la Switch.

Jusqu’ici, les rumeurs concernant une console Apple ne s’étaient pas attardées sur le format de ladite console. iDrop News affirme toutefois avoir obtenu des informations précises sur les prototypes sur lesquels Apple travaille.

En 2019 déjà, le géant informatique avait déposé un brevet pour une manette ressemblant étrangement aux Joy-Con de Nintendo.

Plusieurs leakers ont depuis évoqué l’arrivée d’une console de jeu. La nouvelle rumeur évoque une console hybride, que les joueurs pourront utiliser en mode nomade (et donc, avec un écran intégré) et dans leur salon, connectée à leur TV. Elle embarquerait un processeur A14 de dernière génération et pourrait potentiellement être beaucoup plus puissante que la Switch.

Apple souhaiterait ainsi renforcer sa position sur le marché du gaming, en complément de son offre Apple Arcade. La petite console serait compatible avec les titres du catalogue et bénéficierait de quelques exclusivités de lancement. Selon iDrop News, Apple travaillerait avec plusieurs partenaires sur un line-up d’exclusivités pour accompagner son lancement. Ubisoft serait l’un des éditeurs qui accompagnerait Apple dans cette nouvelle aventure. Un clone de Zelda : Breath of the Wild serait également dans les cartons.

Il convient toutefois de prendre cette rumeur avec de grosses pincettes. D’une part, parce que même si Apple est un géant de l’industrie, le défi serait énorme pour l’entreprise américaine face à des géants comme Sony, Microsoft et Nintendo. La concurrence est également très rude sur ce marché. Les difficultés rencontrées par Amazon et Google avec leurs produits respectifs l’ont prouvé : il n’est pas si facile de séduire les gamers, même lorsqu’on propose de jolies exclusivités pour accompagner le lancement d’une nouvelle plate-forme. Ceci étant dit, l’arrivée d’Apple sur le marché du gaming prend tout son sens. A elle seule, l’entreprise aurait généré plus de revenus que ses trois rivaux réunis, sans qu’elle ne propose la moindre console de jeu!