Apple Watch Series 7 : un module de transfert sans fil caché

Alors que l’Apple Watch Series 7 n’est pas encore commercialisée, des informations techniques concernant la nouvelle montre connectée commencent à apparaître sur différents médias spécialisés. Une des nouveautés cachées serait un module capable de transférer des données sur la bande de fréquence 60,5 GHz.

Un document de la FCC évoque la présence d’un module de connexion sans fil à 60,5 GHz inédit dans la gamme Apple et permettant le transfert de données, avec des débits inédits. Ce module s’active une fois que l’Apple Watch est posée sur un dock propriétaire (qui porte le numéro A2687) capable lui aussi de communiquer sur cette fréquence. Le dock, alimenté via USB-C, serait capable de transférer des données à la vitesse de l’USB 2.0, soit 480 Mbps. Cet accessoire ne serait pas proposé à la vente auprès du grand public, ni auprès des développeurs qui pourraient pourtant en bénéficier pour tester et optimiser plus rapidement leurs apps watchOS.

Document de la FCC

Usage interne uniquement

En effet, toutes les Apple Watch sont équipées de ce qu’on appelle un « port diagnostic ». Il est dissimulé derrière un cache à l’intérieur de l’une des deux attaches du bracelet. Le dock serait en fait destiné aux techniciens des Apple Store. Actuellement, restaurer une Apple Watch depuis son port diagnostic caché nécessite de l’envoyer au dépôt, entraînant une immobilisation pendant plusieurs jours. Pouvoir réaliser une telle opération en boutique accélérerait franchement le processus. Cette technologie pourrait également être un premier pas d’Apple vers un iPhone totalement dénué de port physique, tout en offrant un outil aux techniciens afin de restaurer le logiciel interne en cas de besoin.

Pour rappel, la date de sortie de l’Apple Series 7 n’est pas encore connue et le lancement des pré-commandes est prévu pour cet automne (au plus tard le 21 décembre 2021).