4 choses qu’Apple ne vous a pas dites au sujet de l’iPhone 13

Le géant californien n’a pas apporté toutes les précisions attendues sur ses nouveaux appareils lors de sa keynote. Quelques explications s’imposaient. 

L’iPhone 13 n’est pas vraiment 5G

Comme son ancêtre, l’iPhone 13 supportera la 5G, mais pas forcément la “vraie” 5G. Aux Etats-Unis, l’iPhone 13 supportera les ondes millimétriques, mais pas en Europe. Apple s’entête à proposer des modèles différents selon les marchés. L’iPhone 13 commercialisé aux Etats-Unis sera équipé d’une antenne supplémentaire.

En soi, cela ne change pas grand chose pour les consommateurs européens. Les réseaux 5G actuellement disponibles chez nous utilisent des fréquences 3G. L’iPhone 13 commercialisé en Europe supporte ce réseau, mais pas le “vrai” réseau 5G à ondes millimétriques. Il n’en existe pas encore chez nous, mais cela signifie qu’à terme, dans quelques années, votre smartphone 5G ne sera pas compatible avec les nouveaux réseaux 5G.

Il est plus épais et plus lourd

Apple a soigneusement choisi de ne pas l’évoquer lors de sa conférence : son nouvel iPhone 13 a pris de l’embonpoint. Il est non seulement plus épais que son ancêtre (7,65mm contre 7,4mm) mais également plus lourd (173g contre 162g). Et cela concerne la totalité du catalogue. L’iPhone 13 Pro gagne ainsi pas moins de 13 grammes par rapport à son ancêtre.

Il est possible d’utiliser deux cartes eSim

Si l’iPhone supporte l’eSim depuis déjà quelques années, c’est la première fois qu’Apple sort un modèle qui permet d’utiliser deux cartes eSim. En théorie, il devient donc possible d’utiliser d’une carte eSim de son pays et une carte eSim étrangère, pour le data lors de séjours à l’étranger par exemple. Pratique pour les clients business et les voyageurs!

L’encoche est plus petite mais plus épaisse également

Apple a réduit davantage encore la taille de l’encoche de son iPhone 13, mais si celle-ci est moins large, elle gagne sensiblement en épaisseur. Celle-ci sera 1 à 2mm plus épaisse. Le consommateur reste gagnant dans ce changement, mais en terme d’interface, il ne verra pas de grosse évolution.

Paradoxalement, Apple est pratiquement le dernier constructeur à toujours proposer des appareils équipés d’un écran avec une encoche. Certains concurrents sont parvenus à glisser le capteur photo derrière l’écran sans que celui-ci ne soit apparent. D’autres ont réduit l’encoche à un simple poinçon.