La société chinoise Xiao-i Robot vient de demander l’arrêt de la production et la vente de l’iPhone 13. 

En effet, l’année dernière Apple a été frappé par un procès de 1,4 milliard de dollars par la société chinoise d’IA Xiao-i Robot. Dans la récente escalade de son procès, Xiao-i-Robot a demandé au tribunal de Shanghai de forcer Apple à arrêter la production et la vente de l’iPhone 13. La société chinoise a annoncé qu’elle avait déposé une ordonnance d’interdiction sur son compte WeChat quelques heures seulement avant qu’Apple n’annonce son événement California Streaming le mardi 14 septembre. Elle accuse en effet Apple d’enfreindre un de ses brevets portant sur un assistant virtuel qui serait similaire à Siri.

Si le tribunal maintient l’injonction de Xiao-i-Robot, cela pourra avoir un impact significatif sur la chaîne d’approvisionnement d’Apple. Même s’il est peu probable qu’une décision affecte directement le lancement de l’iPhone 13‌ ce mois-ci, elle pourrait avoir un impact sur les futurs lancements de l’iPhone‌. De son côté, Apple a réagi via un communiqué au Poste du matin en Chine du Sud en réitérant que son assistant vocal n’incluait pas “de fonctionnalités de jeu et de messagerie instantanée dans son brevet”, et a également noté que les examinateurs chinois certifiés localement “ont conclu qu’Apple utilisait la technologie de Xiao-i-Robot sans préjudice”.

Par le passé, Apple a déjà fait l’objet d’actions similaires (notamment Qualcomm) et une éventuelle décision défavorable n’est jamais à exclure, même si une interdiction semble peu probable. Généralement, ce genre de dossier se résout en transaction amiable dont le montant est souvent tenu secret.