Ceci n’est pas le titre de la nouvelle série sur Apple TV+, mais bien la réalité. Un agent double appelé Andrey Shumeyko, connu sous les pseudonymes YRH04E et JVHResearch, a choisi de partager son histoire, car il estime ne pas avoir été respecté par Apple.

Tout commence en 2017 pour cet agent double. Cette année-là, il décide d’informer la firme américaine qu’une campagne de phishing est en cours à l’encontre des employés des Apple Stores. Après avoir gagné la confiance de Cuppertino, il devient officiellement « une taupe », selon ses dires, vers mi-2020. Cette double casquette, Andrey l’a gardée pendant plus d’un an.

Parmi ses gros succès, on peut lui reconnaitre un leak au sujet de la bêta d’iOS 14. Plusieurs mois avant la présentation des nouvelles fonctionnalités, la version bêta a largement circulé chez certains développeurs et journalistes spécialisés. Cette version interne avait été extraite d’un prototype d’iPhone 11 et Andrey Shumeyko connaissait sa provenance : il a alors fourni des informations sur la personne à l’origine de la fuite.

De l’autre côté, cet agent double a fourni à Apple des données personnelles concernant plusieurs revendeurs de prototypes d’iPhone. Ces derniers pouvant se monnayer plusieurs milliers de dollars. Tout cela convenait parfaitement à Apple, car on connait très bien leur culte du secret concernant leurs derniers prototypes. Cependant, personne ne sait ce que sont devenues ses informations transmises à la marque pommée ; pas même l’agent infiltré. Il affirme avoir demandé à être payé pour ses services, étant en difficulté financière, mais Apple n’aurait pas donné suite tout en l’encourageant à continuer ses activités.

On apprend également via Vice que ce fameux agent double avait transmis des informations secrètes concernant l’iPad Pro en 2018. Toutes les nouveautés comme Face ID, port USB-C, nouvel Apple Pencil… avait fuité dans la presse spécialisée. Le célèbre site 9To5Mac et plus précisément Guilherme Rambo a admis avoir payé Andrey Shumeyko (il est question d’environ 500 dollars) pour ces données volées extraites d’un prototype d’iPhone XR.

Ces révélations faites, il sera beaucoup plus compliqué pour Andrey de continuer son business d’agent double. Que ce soit au niveau de sa crédibilité auprès des potentiels acheteurs ou au niveau de Cupertino qui pourrait l’avoir dans le collimateur.