Illustration : Florent Erculisse.

Apple récupère un brevet pour Face ID et Touch ID sous l’écran

Une technologie qui semble malgré tout trop récente pour être disponible sur le prochain iPhone.

Depuis de nombreuses années, Apple a pris l’habitude de déposer des brevets pour une multitude de nouvelles technologies auprès du United States Patent and Trademark Office (USPTO). Si la plupart ne voit jamais le jour, il arrive malgré tout que quelques brevets débouchent sur une technologie ou une fonctionnalité qui sera plus tard incorporée aux appareils pommés.

Parfois, certains brevets qu’Apple souhaiterait déposer l’ont déjà été par d’autres entreprises. L’USPTO doit alors juger laquelle des deux entreprises est la plus légitime sur la technologie. C’est notamment ce qui vient de se produire avec un brevet qui avait été originellement déposé en 2018, et qu’Apple vient de remporter, selon nos confrères d’iPhoneSoft. Celui-ci concerne l’intégration de Touch ID et de Face ID sous l’écran.

On le sait, ça fait plusieurs années qu’Apple souhaite intégrer ses deux technologies de reconnaissance sous l’écran de ses iPhone, mais qu’elle rencontre quelques difficultés, notamment technologiques. Il semblerait qu’après plusieurs années de galère, Apple ait enfin trouvé une solution à son problème via la technologie décrite dans le brevet.

Pour simplifier la description, de nombreux modes de réalisation qui suivent font référence à une construction dans laquelle un dispositif électronique met en œuvre l’imagerie à affichage direct pour capturer une ou plusieurs images d’une empreinte digitale d’un utilisateur touchant une région spécifiée de l’affichage du dispositif électronique.

Crédit photo : USPTO.

Si cette description fournie par Apple concerne Touch ID, elle peut très bien s’appliquer à Face ID. “Le réseau d’imagerie optique peut être utilisé par l’appareil électronique à des fins d’imagerie, de détection ou d’agrégation de données appropriées, notamment : détection de la lumière ambiante; détection de proximité; détection de profondeur; réception de la lumière structurée; communication optique; détection de proximité; imagerie biométrique (p. ex., imagerie des empreintes digitales, imagerie de l’iris, reconnaissance faciale, etc.)…

Enfin, Apple indique que les données biométriques de ses utilisateurs sont recueillies afin d’améliorer son expérience du smartphone, notamment lorsqu’il faut encoder un mot de passe. La firme de Cupertino en profite pour préciser que la collecte de ces données se fait dans le plus strict respect de la loi, et qu’en aucun cas elle sera autorisée à les revendre. Elle indique également mettre tout en œuvre pour que la vie privée de l’utilisateur le reste, avec notamment l’utilisation de cryptage pour les données.

Le fait qu’Apple ait remporté ce brevet n’indique en rien que l’on verra Touch ID et Face ID réunis sous l’écran de l’iPhone 13. En revanche, ça montre qu’Apple y songe fortement et que la technologie pourrait être incrustée sur les iPhone 14 ou ultérieurs.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.