Durant le second trimestre 2021, Apple a vu ses parts de marché s’effondrer.

Malgré des ventes stables, Apple voit ses parts de marché s’effondrer sur le marché des smartphones. Au second trimestre 2021, le géant américain ne représentait plus que 14% des ventes au niveau global, selon les chiffres révélés par Canalys. Résultat : il perd la seconde place du podium au profit de son rival chinois Xiaomi, qui a vu ses ventes augmenter de… 83% sur la même période!

Avec 17% de parts de marché, Xiaomi devient donc le second plus gros vendeur de smartphones au monde, juste derrière Samsung et ses 19% de parts de marché.

Apple pourrait bientôt perdre davantage de places puisqu’Oppo et Vivo – tous les deux à 10% de parts de marché -, enregistrent une progression importante avec des ventes en croissance de 28 et 27% respectivement, contre 1% pour Apple. En allant un peu plus loin dans l’analyse, on pourrait même dire qu’Apple a déjà perdu sa troisième du podium, Oppo, Vivo et OnePlus faisant partie du même groupe BBK Electronics, qui a dépasse les 20% de parts de marché et se présenterait en réalité comme le nouveau leader au niveau mondial.

Les grands perdants sont Huawei, Sony, LG et Nokia. Le premier a vu ses parts de marché s’effondrer ces 12 derniers mois en raison du bras de fer qui oppose la Chine aux Etats-Unis. Sony a vu ses ventes continuer de chuter malgré de gros efforts consentis. LG a récemment annoncé l’arrêt de la production de smartphones et son départ du secteur. Quant à Nokia, ses parts de marché sont passées sous le seuil des 2%.