Les douanes américaines annoncent avoir saisi près de 300.000 contrefaçons d’Airpods en 2020 aux frontières.

Les Airpods sont victimes de leur succès. Aux Etats-Unis, le nombre de contrefaçons a littéralement explosé en 2020. La valeur des biens saisis est passée de moins de 3 millions de dollars en 2019 à plus de 60 millions de dollars en 2020, et elle pourrait bien encore doubler cette année.

Ce sont pas moins de 295.000 paires d’écouteurs Bluetooth contrefaits qui ont été saisis par la douane américaine en 2020. Un butin de plus de 60 millions de dollars.

En 2021, on a déjà dépassé ce cap. Plus de 300.000 paires d’écouteurs Bluetooth contrefaits auraient été saisis sur les six premiers mois de l’année.

La douane américaine estime que 8 écouteurs contrefaits sur 10 sont expédiés de Chine ou de Hong-Kong. Aliexpress est clairement dans le collimateur des autorités.

Il reste toutefois très difficile de définir précisément ce qu’est une contrefaçon. Certains modèles sont des répliques complètes des Airpods, de leur design à leur emballage. D’autres portent en revanche des noms de marques pas présentes sur le sol américain et copient souvent au moins partiellement le design des Airpods sans forcément être vendus comme des Airpods. La douane fonctionne très souvent au cas par cas avec une analyse minutieuse des boitiers.